Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Centre d’amusement familial Grimpe et Partou a annoncé jeudi sa fermeture définitive après 11 ans d’aventures.
Le Centre d’amusement familial Grimpe et Partou a annoncé jeudi sa fermeture définitive après 11 ans d’aventures.

Le centre familial Grimpe et Partou met la clé sous la porte

Olivier Pierson
Olivier Pierson
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
C’est fini pour Grimpe et Partou. Le centre d’amusement familial a annoncé sa fermeture jeudi sur sa page Facebook. La situation était devenue intenable pour l’établissement situé boulevard Mountain à Granby.

Entre la COVID, l’important dégât des eaux survenu en mai dernier et la fin du bail de location le 31 décembre, ça commençait à faire beaucoup. C’est avec une profonde tristesse que la propriétaire a fait le choix de baisser définitivement le rideau. « C’est une décision qu’on a prise avec la tête et pas avec le coeur », a fait valoir Martine Deschênes en entrevue.


« C’est une décision qu’on a prise avec la tête et pas avec le coeur. »
Martine Deschênes

Associée à son frère Yves dans cette aventure qui a duré 11 ans, Mme Deschênes a pu se consoler en lisant les nombreuses réactions de parents sur les réseaux sociaux. «Tous ces commentaires, c’est comme une petite tape dans le dos qui prouve que ce que l’on a fait était apprécié.»

Sur la page Facebook de Grimpe et Partou, la responsable a tenu à adresser un petit mot, par l’entremise de sa mascotte, aux nombreux enfants qui ont fréquenté son centre d'amusement. « Je te remercie pour tous ces beaux moments qu’on a partagés, moments où je t’ai entendu rire, crier de bonheur, mais aussi pleurer quand tu partais», a-t-elle notamment écrit.

Concernant l’avenir, Martine Deschênes n’écarte pas la possibilité de rebondir en temps voulu avec un autre projet. Elle a d’ailleurs conservé le nom de Grimpe et Partou. «Notre côté entrepreneur n’est pas mort», s’est-elle contentée de déclarer à ce sujet.