La ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade.

Landes à la foire de la mode « Magic »

L’entreprise internationale Landes Canada, dont les locaux sont situés à Granby, sera de l’importante délégation de l’industrie de la mode qui se déplacera lundi et mardi à la foire « Magic », à Las Vegas. La délégation sera accompagnée de la ministre Dominique Anglade, en mission commerciale.

Organisée en partie avec la Grappe métropolitaine de la mode, la mission commerciale québécoise de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation permettra au Québec de se positionner comme la plaque tournante qu’il est dans l’industrie de la mode.

« On fait plusieurs missions commerciales chaque année avec ou sans ministre. Quand on envoie un ministre, c’est parce qu’on pense qu’on a une force de frappe importante et qu’on est capable de faire des gains pour le Québec au point de vue du développement de contrats, explique Mme Anglade. Il y a des entreprises qui y sont déjà allées par le passé, de façon individuelle, mais c’est la première fois qu’on fait une mission concertée avec tous les joueurs, ensemble. On va avoir un kiosque du Québec là-bas et 49 des 80 entreprises qui viennent vont être des exposants. »

Elle ajoute que le secteur de la mode au Québec en est un important et il se démarque du reste du Canada, ajoute-t-elle. « On [ne se rend pas compte] à quel point on est reconnu dans le milieu du textile par rapport au reste du Canada. On est une plaque tournante et c’est pour ça qu’on a besoin de faire valoir encore plus les forces du Québec. »

Landes Global est né de la fusion, en mai 2012, de Landes Allemagne, Landes Canada et Landes Hong Kong. Le groupe a été étendu ensuite au Mexique et au Bangladesh avec des bureaux au Royaume-Uni et en Égypte.

Landes Canada fera donc partie de la délégation québécoise à la foire « Magic », l’un des salons de la mode les plus importants en Amérique du Nord. Renommée pour ses étiquettes de cuir et similicuir ainsi que pour ses étiquettes suspenseurs, Landes peut espérer trouver des clients potentiels, souligne la ministre, autant aux États-Unis que parmi les entreprises québécoises.

Elle-même a trois objectifs durant cette mission de deux jours: augmenter la notoriété du secteur de la mode du Québec auprès des médias américains, rencontrer les organisateurs de la foire pour bien positionner le Québec et « nous assurer que les gens qui ont l’intention d’investir dans le secteur de la mode aient le réflexe de penser au Québec. »