L’automne, qui représente une période faste dans la région au niveau de l’accueil de touristes ontariens ou américains, ne sera pas similaire aux années précédentes. « C’est environ un visiteur de l’étranger sur six qui prévoit venir au Québec cet automne », fait savoir Marie Allaire, directrice du développement touristique chez Tourisme Bromont.
L’automne, qui représente une période faste dans la région au niveau de l’accueil de touristes ontariens ou américains, ne sera pas similaire aux années précédentes. « C’est environ un visiteur de l’étranger sur six qui prévoit venir au Québec cet automne », fait savoir Marie Allaire, directrice du développement touristique chez Tourisme Bromont.

La pandémie a fait mal au secteur touristique

Roxanne Caron
Roxanne Caron
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
L’industrie touristique québécoise a essuyé des pertes estimées à 8,2 milliards de dollars en 2021 par rapport à 2019, faisant ainsi du Québec la troisième province la plus affectée au Canada après l’Ontario et la Colombie-Britannique, révèle une nouvelle étude pilotée par Hellosafe.ca. Un chiffre qui ne surprend pas Tourisme Cantons-de-l’Est ni Tourisme Bromont, qui ont encore quelques appréhensions face à l’avenir.