La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) ainsi que la firme australienne AMP Capital pourraient investir jusqu’à 1 milliard $ US dans Tillman Infrastructure, une société américaine spécialisée dans l’exploitation de tours de télécommunications.

La Caisse de dépôt pourrait investir jusqu’à 1 milliard $ dans Tillman

MONTRÉAL — La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) ainsi que la firme australienne AMP Capital pourraient investir jusqu’à 1 milliard $ US dans Tillman Infrastructure, une société américaine spécialisée dans l’exploitation de tours de télécommunications.

Les deux partenaires ont confirmé lundi un financement initial de 500 millions $ US dans le but de financer la construction d’infrastructures de télécommunication au sud de la frontière. Selon les besoins futurs, l’investissement pourrait atteindre 1 milliard $ US.

Tillman, dont le siège social se trouve à New York, détient et exploite des tours cellulaires utilisées par les entreprises de téléphonie sans fil. Depuis la fin de 2017, elle a entamé la construction de tours dans une quarantaine d’États.

Selon la CDPQ et AMP, les fournisseurs de services de téléphonie mobile prévoient allouer de 15 % à 20 % de leur revenu aux dépenses en immobilisation, ce qui représente des investissements annuels estimés à environ 40 milliards $ US.

Par voie de communiqué, le premier vice-président responsable des activités de revenu fixe de la Caisse, Marc Cormier, a fait valoir que l’offre de Tillman était concurrentielle et qu’elle permettait une rapidité ainsi qu’une efficacité des services aux États-Unis.

Tillman est une filiale de Tillman Global Holdings, dont les sociétés associées exploitent plus de 10 000 tours sur cinq continents.

En date du 31 décembre dernier, l’actif net du gestionnaire québécois de régimes de retraite était de 298,5 milliards $.