Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Brick devrait ouvrir ses portes en septembre prochain. Des travaux d’aménagement ont déjà débuté aux Galeries de Granby pour préparer sa venue. L’une des portes extérieures du centre commercial s’est d’ailleurs parée du rouge, associée à la bannière.
Brick devrait ouvrir ses portes en septembre prochain. Des travaux d’aménagement ont déjà débuté aux Galeries de Granby pour préparer sa venue. L’une des portes extérieures du centre commercial s’est d’ailleurs parée du rouge, associée à la bannière.

La bannière Brick s’amène à Granby

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Un nouveau magasin de meubles ouvrira ses portes à l’automne à Granby. La bannière Brick s’installera dans une portion de l’ancien magasin Sears, aux Galeries de Granby.

Alors que les 15 succursales Brick au Québec sont des magasins corporatifs, celle de Granby sera la première à être opérée par un franchisé.

Des changements apportés aux centres de distribution de la bannière ont rendu possible l’ouverture d’un magasin franchisé, a expliqué mardi le propriétaire du futur magasin Brick de Granby, Camil Chouinard.

Propriétaire depuis huit ans d’une succursale à Barthurst, au Nouveau-Brunswick, M. Chouinard, 33 ans, affirme par ailleurs être le plus jeune franchisé de la bannière.

Selon lui, l’emplacement stratégique de Granby plaidait pour l’ouverture d’une succursale. Brick est déjà présent à Sherbrooke, Drummondville, Victoriaville et Montréal.

«Granby est vraiment centralisé. On va aussi être capable de desservir la population plus rapidement et de façon plus personnalisée en étant une franchise», estime Camil Chouinard.

En septembre

Brick devrait ouvrir ses portes en septembre prochain. Des travaux d’aménagement ont été entrepris au centre commercial pour préparer sa venue. L’une des portes extérieures des Galeries s’est parée de la couleur rouge, associée à la bannière. Cela n’a pas manqué d’alimenter les rumeurs au cours des derniers jours.

Camil Chouinard souligne que le nouveau commerce, d’une superficie de près de 24 000 pieds carrés, permettra la création de 20 à 30 emplois. Les embauches devraient débuter en juin. L’aménagement intérieur du magasin est prévu en août.

N’eût été la pandémie, le magasin serait déjà ouvert, souligne M. Chouinard. La signature du bail avec la société Westcliff, propriétaire du centre commercial, était prévue en mars 2020.

«On a tout repoussé d’un an. Avec la COVID et l’inconnu, on a décidé de prendre un pas de recul pour être sûr qu’on prenait les bonnes décisions», explique l’entrepreneur qui a fait l’acquisition d’une résidence à Granby pour avoir un «pied-à-terre» et être en mesure de partager son temps entre ses deux commerces.

Alors que ce ne sont pas les magasins de meubles qui manquent à Granby, Camil Chouinard est d’ailleurs convaincu que Brick saura faire sa place. «La bannière commence à être mieux connue au Québec. Il y a de bonnes opportunités pour nous. Certains nous perçoivent parfois comme une compagnie assez récente. Mais ça fait assez longtemps que ça existe et on est la plus grande bannière (de meubles) au Canada», dit-il.

Beau fixe

Avec l’ouverture de Brick, le vaste espace laissé vacant par la fermeture du magasin Sears en 2018 sera presque entièrement comblé, souligne la directrice générale des Galeries de Granby, Marie-Hélène Brault.

Quatre locaux — trois grands et un petit — ont en fait été aménagés dans la vaste superficie autrefois occupée par Sears. Les magasins l’Aubainerie et Urban Planet ont depuis ouvert leurs portes. Brick occupera le troisième grand local disponible. Il ne reste plus qu’un petit local à louer, souligne Mme Brault.

Celle-ci affirme par ailleurs que le centre commercial se porte bien, malgré la pandémie. Pour l’heure, le taux d’occupation est d’environ 95%, note-t-elle.