Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) et le gouvernement québécois ont conclu une entente de principe sur le financement des services en ressources intermédiaires et en ressources de type familial.
La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) et le gouvernement québécois ont conclu une entente de principe sur le financement des services en ressources intermédiaires et en ressources de type familial.

Entente de principe entre le gouvernement et la FSSS-CSN

La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) et le gouvernement québécois ont conclu une entente de principe sur le financement des services en ressources intermédiaires et en ressources de type familial, a annoncé le gouvernement vendredi soir.

Cette entente porte sur «le financement et les conditions de prestation de services des ressources intermédiaires (RI) et des ressources de type familial (RTF), dont une est destinée aux enfants et l’autre, aux adultes», a précisé le cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux dans un communiqué.

La FSSS-CSN a approuvé l’entente, selon le communiqué du gouvernement, mais son contenu doit demeurer confidentiel jusqu’à ce que le tout soit entériné par les syndiqués.

«Je suis très heureux de cette entente concernant le financement des services en ressources intermédiaires et en ressources de type familial», a indiqué le ministre de la Santé et des Services sociaux.

Christian Dubé a ajouté que «le dévouement et le professionnalisme de l’ensemble des équipes ont contribué à limiter la propagation du virus» et qu’il en était très reconnaissant.

La FSSS-CSN représente 1268 ressources, dont 754 destinées aux enfants et 514 aux adultes.

Celles-ci accueillent près de 3313 usagers adultes et enfants à travers le Québec.