Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les enfants du couple ont participé au tournage de l’épisode présenté ce lundi.
Les enfants du couple ont participé au tournage de l’épisode présenté ce lundi.

Des Granbyens pleins d’adresse(s) aux Dragons

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Les amateurs de l’émission Dans l’œil du dragon auront droit à une belle histoire de réussite locale, lundi soir. Les Granbyens Patrick Fontanals et Marjolaine Audet-Robert seront en studio pour présenter leur entreprise Mon adresse civique et proposer aux dragons 10 % de leurs parts pour un montant de 100 000 $.

« On était intéressés par l’investissement, bien sûr, mais on cherchait surtout une expertise en commercialisation », indique l’homme d’affaires.

Enregistré en mars dernier, cet épisode était pour le jeune couple une occasion en or de passer à la vitesse supérieure. Quoique les affaires allaient déjà fort bien. À peine trois ans après sa fondation, l’entreprise connaît en effet une croissance « phénoménale », laisse entendre M. Fontanals.

Ce dernier était propriétaire d’une entreprise de lettrage et de signalisation lorsque l’idée de créer Mon adresse civique lui est venue. « Je me faisais souvent demander des adresses par les entrepreneurs en construction. C’était complexe de fabriquer des adresses différentes pour chacun, alors j’ai eu l’idée de standardiser ça pour les vendre à haut volume. »

Depuis, Mon adresse civique offre divers modèles de numéros de porte contemporains incluant une trousse complète d’installation. Près de 80 % de ses ventes — principalement au Québec et en Ontario — passent par le Web.

Une belle expérience

Après son inscription à l’émission il y a près d’un an, le duo a passé à travers plusieurs étapes, dont une audition et une « répétition » à distance, en raison de la COVID-19. C’est toutefois en personne que l’enregistrement a eu lieu, en présence de toute l’équipe.

Le chiffre d’affaires, les résultats de ventes, le nombre de détaillants... Les dragons — Nicolas Duvernois, Isabèle Chevalier, Christiane Germain, Georges Karam et Marie-Josée Richer — ont posé bien des questions, visiblement intéressés par le projet.

« On a vécu une très belle expérience. Notre scénario de présentation incluait nos deux enfants. On voulait représenter le chemin de notre produit de l’achat à l’installation, explique M. Fontanals. Le plus important pour nous, c’était de démontrer à quel point l’adresse est facile à installer, avec le kit et le gabarit d’espacement. »

Il avoue du même souffle avoir ressenti tout un stress. « La dernière fois que j’avais été aussi nerveux, c’était lors d’une présentation orale en 4e année ! » rigole-t-il.

Solides et bien préparés, ils ont néanmoins livré une bonne performance, dit-on.

Impossible, cependant, d’en savoir plus. Il faudra visionner l’émission pour connaître le dénouement. Mais Patrick Fontanals et sa conjointe savent pertinemment que ce passage aux Dragons entraînera une flambée d’intérêt pour leurs produits. Et ils s’y préparent.

« On est prêts à répondre à la demande du public. Ces derniers temps, toute la famille s’y est mise pour nous aider. »

Dans l’œil du dragon est diffusée le lundi à 20 h sur ICI Radio-Canada Télé.