Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Après avoir récemment lancé ses trois premières marques, le producteur de cannabis Cannara Biotech s‘est inscrit à la Bourse de croissance TSX Venture Exchange pour consolider ses activités et se développer davantage.
Après avoir récemment lancé ses trois premières marques, le producteur de cannabis Cannara Biotech s‘est inscrit à la Bourse de croissance TSX Venture Exchange pour consolider ses activités et se développer davantage.

Cannara Biotech prépare son entrée en bourse

Olivier Pierson
Olivier Pierson
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
L’année 2021 est décidément bien partie pour Cannara Biotech. Après avoir obtenu son permis de vente auprès de Santé Canada, puis lancé ses trois premières marques, le producteur de cannabis québécois a déposé une demande d’inscription à la Bourse de croissance TSX Venture Exchange.

La nouvelle a été annoncée jeudi. Pour l’heure, la requête a reçu une approbation conditionnelle, dans l’attente de quelques menus détails à régler. De quoi donner le sourire à Zohar Krivorot, président et chef de la direction de cette compagnie dont l’usine de production est implantée à Farnham.

Difficile en effet de rêver meilleur scénario que ce début d’année parti sur les chapeaux de roue. Après le lancement de ses premiers produits, Tribal, Nugz et Orchid CBD, qui ont connu un énorme succès sur les tablettes de la Société québécoise du cannabis (SQDC), Cannara Biotech ambitionne désormais d’asseoir davantage son image et sa réputation de plus grande installation de culture de cannabis en intérieur au Québec.

«Une année de croissance importante»

En s’inscrivant à la Bourse de croissance TSXV, l’entreprise entend par ailleurs consolider ses activités et devenir un chef du file dans son secteur d’activité. «Cela nous apportera une plus grande visibilité sur le marché, ainsi que des liquidités accrues, alors que nous nous préparons à une année de croissance importante», a déclaré le PDG dans un communiqué. Cela lui permettra également d’avoir accès à plus d’investisseurs.

De son côté, Nicholas Sosiak souligne que cette nouvelle étape renforcera la position de Cannara Biotech «en tant que producteur autorisé, respecté et prospère au sein de l’industrie canadienne du cannabis». Pour y parvenir et continuer à progresser, le chef de la direction financière met en avant les atouts de cette bannière en pleine expansion, notamment ses installations de pointe et la grande quantité de ses produits, mais aussi le savoir-faire de ses employés, «qui sont les meilleurs dans leur domaine».

Opérationnelle depuis avril 2020, Cannara Biotech prévoit de produire entre 12 et 15 tonnes de marijuana par année. Cette capacité sera revue à la hausse lorsque de nouvelles salles de floraison s’ajouteront aux dix-huit déjà existantes.