Les voitures de Tesla utilisent une technologie propriétaire pour la recharge, contrairement à l’ensemble des véhicules rechargeables.

Sans Supercharger, point de recharge rapide pour les Tesla Model 3

CHRONIQUE / Si vous conduisez en ce moment ou vous attendez votre Model 3 de Tesla, ne prévoyez pas de voyage loin des Superchargers. Vous risquez d’être surpris.

En effet, si vous envisagez d’utiliser les réseaux publics de bornes de recharge rapide, vous ne serez pas en mesure de recharger votre Model 3 en utilisant l’adaptateur CHAdeMO, offert par Tesla, après avoir parcouru les plus de 350 kilomètres d’autonomie annoncés par le constructeur. Vous êtes dépendants du réseau de Superchargers de Tesla pour la recharge rapide.

Présentement, au Québec, les Superchargers en fonction sont situés dans la grande région de Montréal (plusieurs en fait), à Mont-Tremblant, à Magog, à Drummondville, à Lévis, à Rivière-du-Loup, à Baie-Saint-Paul, ainsi qu’à Ottawa.

Des projets d’implantation sont annoncés pour Québec, Saguenay, L’Étape, Trois-Rivières, Sainte-Eulalie, Sherbrooke, La Pocatière, Saint-Georges de Beauce et Edmundston (Nouveau-Brunswick). Et d’autres Superchargers devraient apparaître bientôt le long de la route Transcanadienne au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

Si on veut aller en Abitibi-Témiscamingue, en Gaspésie ou dans la Côte-Nord, il faudra avoir un plan B ou prévoir recharger durant la nuit sur une borne de niveau 2 de 240 volts.

Sylvain Juteau, fondateur du site Web Roulezelectrique.com, explique la situation dans une vidéo publiée dans ses pages. Dans cette vidéo de presque sept minutes, il montre que l’adaptateur CHAdeMO, vendu 700 $ par Tesla, ne réussit pas à donner du courant à une Model 3 branchée sur une borne rapide à courant continu (BRCC).

«Ça marche très bien avec les Model S et les Model X [ce que le constructeur mentionne dans son site Web]. On a essayé deux adaptateurs différents et les deux bornes BRCC du Circuit électrique à la station Roulez Électrique de Trois-Rivières. L’auto répond “Prêt à recharger” sur l’ordinateur de bord. La borne ne répond pas après l’authentification. “Recharge interrompue par le véhicule”, tel est le message apparu sur la borne», explique-t-il.

«Inquiétant»

«Je trouve ça personnellement inquiétant, parce que les Superchargers, il n’y en a pas partout! Quelqu’un qui reste à Val-d’Or, en Abitibi, en Gaspésie ou sur la Côte-Nord, ou qui va dans ces endroits-là, va être obligé de se charger sur des bornes de niveau 2. Sauf que sur du 240 V, ça va prendre 8 à 10 heures à recharger», dit-il.

M. Juteau entrevoit deux possibilités. «La première, c’est que Tesla n’a pas le temps de faire les mises à jour firmware [logicielle]. Peut-être que dans le firmware de l’auto, ça ne fonctionne pas… Peut-être qu’il faut faire une mise à jour dans l’adaptateur. Nous, on a la dernière mise à jour, selon le centre de service. Raison numéro un, ils n’ont pas le temps!»

«La raison numéro deux, c’est qu’évidemment, la [recharge de la] Model 3 rapporte des revenus à Tesla […]. Peut-être que Tesla ne veut pas que ça fonctionne sur les bornes rapides de concurrents avec le CHAdeMO […]. Je tiens à vous rappeler qu’au Québec, ça rapporte de 20 à 40 ¢ la minute sur les Superchargers, selon la puissance utilisée. […] C’est sûr que pour les Model S et X, Tesla a intérêt que les propriétaires utilisent les réseaux des concurrents, puisque la recharge [sur les Superchargers] est gratuite à vie. Mais pas pour la Model 3.»

Cette situation ne vient en rien altérer la préférence de M. Juteau quant à la Model 3, qui est «une voiture fantastique», selon lui. «Personnellement, je la préfère à la Model S. […] Mais, je veux être capable d’aller dans les quatre coins du Québec, pas juste dans les grands centres.»

Une petite vérification du côté du fabricant des bornes du Circuit électrique d’Hydro-Québec et du réseau Flo a permis de confirmer que le problème se situe à la hauteur de l’adaptateur.

«Tesla utilise son propre connecteur, de sorte que seuls les véhicules de ce fabricant peuvent se brancher sur les Superchargers Tesla. […] L’adaptateur [CHAdeMO produit par Tesla] n’est compatible qu’avec les Model S et X, et pas avec la nouvelle Model 3. […] C’est une situation sur laquelle nous n’avons malheureusement aucun pouvoir en tant que manufacturier de bornes de recharge», a expliqué Simon Granger, chef des contenus et des communications chez AddÉnergie.

Bientôt réglé?

Selon Tesla, qui a bien voulu répondre à nos courriels, la firme de Palo Alto, en Californie, travaille en ce moment afin de rendre compatibles les adaptateurs CHAdeMO avec les Model 3.

Souhaitons que ce problème sera chose du passé sous peu. À suivre…