Le pdg de Daimler, Dieter Zetsche (à gauche) a été reçu à l’Élysée vendredi par le président français Emmanuel Macron.

Daimler investira 500 millions d’euros pour produire une Mercedes électrique

STRASBOURG — Le groupe automobile allemand Daimler investira 500 millions d’euros (754 millions $) dans son usine Smart à Hambach, en France, pour produire un véhicule électrique Mercedes-Benz, ont annoncé vendredi le constructeur allemand et la présidence française.

Ce site dans la région française de Moselle, a indiqué Daimler dans un communiqué, a été choisi pour «la production d’un véhicule électrique compact» dans le cadre de l’«offensive électrique» du groupe allemand.

Le président français Emmanuel Macron s’est félicité de cette annonce après avoir reçu dans la matinée à l’Élysée le pdg de Daimler, Dieter Zetsche.

«La première Mercedes-Benz électrique construite en France! [...] Votre choix d’investir en France montre que la France est de retour», a réagi le président dans un tweet en anglais.

«La production d’une Mercedes-Benz en France» est une «première» dans l’histoire du groupe allemand, s’est réjoui M. Zetsche, selon un communiqué du constructeur.

Mercedes-Benz prévoit d’investir «10 milliards d’euros [15 milliards $] dans l’électrification de sa flotte» dans les prochaines années et de «commercialiser plus de 10 modèles à propulsion électrique d’ici à 2022», a précisé le constructeur.

L’investissement de Daimler sera consacré «au produit», à «de nouveaux bâtiments dotés des dernières technologies» et à «l’adaptation des infrastructures du site». Les travaux préparatoires «débuteront très prochainement», sans date précisée, selon Daimler.

L’usine Smart de Hambach, qui emploie actuellement 800 personnes et a fêté ses 20 ans en octobre, produit la citadine Smart Fortwo.