Apple ne peut plus imposer aux éditeurs d’utiliser son système de paiement au sein de leurs applications, et donc de payer une commission.
Apple ne peut plus imposer aux éditeurs d’utiliser son système de paiement au sein de leurs applications, et donc de payer une commission.

Apple n’est pas un monopole mais doit ouvrir son système de paiement, dit la justice américaine

Julie Jammot
Agence France-Presse
Article réservé aux abonnés
Une juge américaine a infligé un revers important à Apple sur le terrain de l’économie mobile face à Epic Games, mais l’a aussi blanchi des accusations de monopole, une bonne nouvelle pour le géant des technologies accusé de toutes parts d’infractions au droit de la concurrence.