Le membre du comité organisateur du 32e Gala des prix Distinction, Daniel Caron et la directrice générale de la chambre de commerce Haute-Yamaska et région, Claude Surprenant.

32e Gala des prix Distinction: 500 convives attendus

Le savoir-faire et les succès des entrepreneurs et entreprises d’ici seront de nouveau salués lors du 32e Gala des prix Distinction qui aura lieu le 25 mai prochain à l’hôtel Castel et Spa confort.

Au-delà des récompenses et de la reconnaissance qui s’y rattache, l’événement organisé par la chambre de commerce Haute-Yamaska et région (CCHYR) se veut une belle occasion de mieux se faire connaître et de tisser des liens avec d’autres entreprises de la région.

« C’est la plus grosse soirée de la chambre de commerce. On vise à attirer 500 personnes de la communauté des affaires. Cette soirée-­là, oui, il va y avoir des remises de prix, mais c’est également une occasion de réseauter et de rencontrer des gens », souligne la DG de la CCHYR, Claude Surprenant.

« On va voir le logo des entreprises sur grand écran, et en sachant qu’une entreprise a gagné un prix dans sa catégorie, ensuite les gens vont penser à elle lorsqu’ils vont chercher des produits ou des services dans cette sphère-là. Autant pour les finalistes que pour les lauréats, c’est une visibilité incroyable et on espère bien en faire parler jusqu’en dehors de la MRC », ajoute Mme Surprenant.

Un avis partagé par l’un des membres du comité organisateur, Daniel Caron. « Quand tu es nommé, tu as déjà gagné, car ton nom a circulé dans le milieu », estime le consultant en ressources humaines.

Ce dernier affirme que les membres du jury qui provenaient tous de l’extérieur de la région avaient été grandement surpris par la qualité des candidatures l’an dernier. « Ils étaient super impressionnés par les candidats et je ne pense pas que ça change cette année. »

Second souffle

L’an dernier, le gala animé par Jean-Philippe Dion avait été un beau succès avec 429 convives. Une preuve, selon la nouvelle DG entrée en poste en mai dernier, que la période creuse traversée par la chambre de commerce en 2015 et 2016 fait bel et bien partie du passé.

À ce moment-là, le membership était en baisse, les finances étaient serrées et l’organisme avait été privé de directeur général pendant presque un an. « Avec l’engouement qu’il y a eu pour le gala de l’année dernière, les gens ont senti que la chambre était de retour, qu’elle avait un second souffle », note Mme Surprenant.

Et elle compte bien s’assurer que celui-ci perdure, visiblement déterminée à poursuivre la mission de la CCHYR qui représente les intérêts de la communauté économique de la région depuis 117 ans.

La chambre de commerce espérait d’ailleurs à attirer 60 personnes pour son 5 à 7 de Noël qui avait lieu mardi soir à la Maison-Blanche. Elle a plutôt reçu 165 inscriptions. Un autre beau symbole de la renaissance de l’organisme, aux yeux de sa DG.

« On réalise que les entrepreneurs sont prêts à tourner la page avec la chambre et à passer à une autre étape. On va partir en croisade pour rencontrer la communauté d’affaires, leur dire que le gala est bien installé et qu’il est là pour rester. On encourage les entreprises à se mettre de l’avant et on a hâte de souligner leur travail de la dernière année. On espère qu’elles vont encore être au rendez-vous et dépasser l’objectif de 500 convives qu’on s’est fixé. »

La DG du plus grand réseau d’affaires actif dans la région avec 500 entreprises souligne que la formule sera similaire à celle de l’an dernier. Elle assure aussi que l’organisme réserve quelques belles surprises en vue de l’événement.

« On va créer un gala à la hauteur de la communauté d’affaires de la MRC », a-t-elle lancé tout en invitant les « perles cachées » de la région à ne pas hésiter à tenter leur chance. 

Une nouvelle catégorie créée

Toutes les entreprises de la MRC qui sont membres de la chambre de commerce sont invitées à soumettre leur candidature dès maintenant. La date limite d’inscription a été fixée au jeudi 1er mars 2018. Les finalistes seront dévoilés lors d’une cérémonie au Palace de Granby le 26 avril, soit un mois avant le gala.

La 32e édition misera de nouveau sur 14 catégories (voir tableau), dont une toute nouvelle pour saluer les initiatives en matière de développement durable.

« C’est la nouveauté de cette année. On sait que de plus en plus, les entrepreneurs vont faire des modifications au niveau du fonctionnement de l’entreprise, chez leurs employés ou auprès de leur clientèle pour devenir écoresponsables. On a décidé de mettre ça à l’honneur en ajoutant cette catégorie », explique Mme Surprenant.

Trois autres distinctions, soit « Entrepreneur de l’année », « Employé de l’année » et « Bâtisseur(s) de l’année », seront également décernées au cours de la soirée. À noter que les gagnants des diverses catégories auront ensuite l’opportunité de se présenter aux Mercuriades, le prestigieux concours d’affaires présenté par la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis 1981.

Toutes les informations et les conditions d’admissibilité pour le 32e Gala des prix Distinction sont disponibles sur le site Internet de l’organisme au www.cchyr.ca. Maxime Massé

Les 14 catégories du Gala Distinction

  • Agroalimentaire
  • Travailleur autonome
  • Organisme communautaire et économie sociale
  • Commerce de détail de 10 employés et moins
  • Commerce de détail de 10 employés et plus
  • Entreprise de services de 10 employés et moins
  • Entreprise de services de 10 employés et plus
  • Tourisme, hébergement et restauration
  • Jeune entreprise
  • Relève d’entreprise
  • Entreprise manufacturière de 20 employés et moins
  • Entreprise manufacturière de 20 employés et plus
  • Innovation
  • Développement durable