La vitesse est la principale infraction commise dans les zones scolaires.

Zones scolaires: la vitesse, la plus grande problématique

Une centaine d’opérations de surveillance policière dans les zones scolaires de Granby ont été réalisées au cours des trois premières semaines du retour en classe. La vitesse est la principale infraction constatée par les policiers près des écoles.

Quelque 274 contraventions pour des excès de vitesse ont été délivrées par les policiers de Granby du 29 août au 22 septembre. Du côté de Bromont, les agents ont donné huit contraventions pour la même infraction durant la première semaine de l’année scolaire, a indiqué Marc Tremblay, inspecteur à la surveillance du territoire. 

Depuis le 1er août dernier, le montant des amendes a été doublé dans les zones scolaires. Malgré tout, les policiers remarquent que la vitesse demeure la plus grande problématique observée près des établissements scolaires.

« Il faut être vigilant et adapter notre conduite. C’est une des principales causes d’accident partout sur le territoire, mais heureusement, dans les zones scolaires, on n’a pas eu d’incident malheureux », indique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. 

Bon an, mal an les policiers de Granby donnent entre 200 et 300 contraventions pour des excès de vitesse lors de la rentrée scolaire. 

Les agents de Granby ont également remis deux contraventions pour le non-respect d’un arrêt obligatoire et huit à des conducteurs qui s’étaient stationnés à des endroits interdits. Une douzaine d’autres infractions ont également été observées. 

« C’est un très bon bilan, affirme M. Rousseau. Personne n’a été blessé ou impliqué dans un accident grave près d’une école. Ce qu’on veut, c’est que les gens circulent en sécurité. »