Trois automobilistes ont été arrêtés pour vitesse excessive sur l’autoroute 10, le week-end dernier dans les Cantons-de-l’Est.
Trois automobilistes ont été arrêtés pour vitesse excessive sur l’autoroute 10, le week-end dernier dans les Cantons-de-l’Est.

Week-end de pieds pesants sur l’autoroute 10

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Les amateurs de vitesse au volant ont été nombreux à être interceptés par la police sur l’autoroute 10, le week-end dernier dans les Cantons-de-l’Est. L’un d’eux a même été arrêté deux fois en une heure.

Cet automobiliste a été capté une première fois à 134 km/h alors qu’il circulait dans le secteur de Shefford, samedi vers 10h15. Une trentaine de minutes plus tard, il a été intercepté une seconde fois, à la hauteur de Magog, roulant cette fois-ci à 130 km/h.

Ces excès de vitesse lui coûteront 422 $ et cinq points d’inaptitude, indique Aurélie Guindon, agente d’information à la Sûreté du Québec.

Un peu plus tard ce jour-là, un homme de 19 ans de Granby a été contrôlé à 175 km/h, à nouveau dans le coin de Shefford. Sa témérité lui a valu une amende de 1459 $ et 14 points d’inaptitude.

Finalement, dimanche, un Sherbrookois dans la cinquantaine a été arrêté alors qu’il roulait à 241 km/h dans le secteur de Saint-Étienne-de-Bolton, toujours sur l’autoroute 10. Un constat d’infraction de 2566 $ et 36 points d’inaptitude lui ont été signifiés avec la mention «grand excès de vitesse».

Jusqu’au 11 juin, les agents autoroutiers de la SQ interviennent de façon intensive auprès des automobilistes fautifs dans le cadre de l’opération «Je ralentis, je sauve des vies».

Le corps policier rappelle que la vitesse cause en moyenne 115 morts et 420 blessés graves chaque année sur les routes du Québec.