Le jardinier maraîcher Jean-Martin Fortier a participé à la websérie FaisLeMove. Il a parlé de sa région avec l’animateur Michel Kunta.

Websérie FaisLeMove: faire briller Brome-Missisquoi

Brome-Missisquoi prend les grands moyens pour attirer de jeunes familles dans la région, nous confirme une bande-annonce ayant fait son apparition sur le web, jeudi en fin de journée. Une websérie de huit épisodes vantant les attraits de la MRC sera lancée jeudi prochain.

La websérie FaisLeMove proposera de découvrir Brome-Missisquoi sous un autre angle. Elle s’adresse principalement aux familles montréalaises qui cherchent à s’établir ailleurs.

FaisLeMove s’inscrit dans la Stratégie d’attraction de main-d’œuvre et de jeunes familles, lancée l’an dernier par la MRC, visant à attirer 10 000 nouveaux travailleurs à l’intérieur de dix ans, soit environ 6000 jeunes familles.

« On veut montrer aux jeunes de Montréal qu’on existe, parce qu’il paraît qu’ils ne savent pas qu’on existe », mentionne Robert Desmarais, directeur général de la MRC Brome-Missisquoi.

Pour montrer les avantages comme milieu de vie et en matière d’emplois dans Brome-Missisquoi, les Productions Arborescence ont eu pour mandat de tourner les épisodes avec des entrepreneurs, sportifs et familles de la région. L’humoriste Michel Kunta est à l’animation.

En aviron et en vélo

La websérie aborde notamment les thèmes des loisirs, de l’agriculture, de l’entrepreneuriat, des microbrasseries, de l’éducation et de la santé dans Brome-Missisquoi.

Par exemple, l’animateur fait de l’aviron avec l’athlète Marilou Duvernay-Tardif sur le lac Brome. « Un jeune adulte d’origine haïtienne qui fait de l’aviron sur le lac Brome, c’est pas commun ! », réagit le principal intéressé. En entrevue, Michel Kunta a d’ailleurs dit avoir été impressionné par la sœur du footballeur Laurent Duvernay-Tardif.

Il fait du vélo de descente — « je suis habitué à faire du BIXI ! » — et a rencontré le coureur Alister Gardner au détour d’un sentier. Il a aussi pris une bière de microbrasserie avec le chef de file en agriculture biologique intensive, Jean-Martin Fortier.

« C’est vraiment un grand coup, lance M. Desmarais. On a mis beaucoup d’argent pour les épisodes. » Puisqu’il a œuvré dans le milieu de la télévision, « le maire Louis Villeneuve nous a beaucoup aidés et conseillés de façon bénévole ».

Les images dévoilées dans la bande-annonce, sur la page Facebook de Tourisme Brome-Missisquoi, donnent vraiment envie d’en savoir plus et laissent entrevoir une websérie de qualité. Il faudra être patient pour tout voir puisqu’un épisode d’environ quatre minutes sera dévoilé chaque mois.

Rythme de région

Michel Kunta a été choisi « parce que c’est quelqu’un d’ultra sympathique qui connecte très très bien avec les gens, commente le directeur général de la MRC. On voulait avoir un côté jeune, une saveur immigrante, que ce soit quelqu’un qui comprenne très bien les attentes qu’on a et la philosophie de Brome-Missisquoi. »

D’origine haïtienne, Michel Kunta — son nom d’artiste — a vécu sur la Rive-Sud et habite maintenant Montréal. « Je suis un gars très relax dans la vie. Le beat de la ville est quand même le contraire de ça. Je travaille en humour et en animation, des milieux rock’n’roll. Quand je fais cette websérie, c’est pas du travail. Je découvre des gens, je rentre dans des familles, je vais voir des compagnies. Les gens sont tellement bien ! Le fit est parfait avec moi. Il y a un effet de la région qui affecte tout le monde. »

Il pourrait bien avoir été contaminé par cet effet de région puisque l’idée de s’établir dans Brome-Missisquoi avec sa conjointe fait maintenant partie de la balance, avoue-t-il. « Au fur et à mesure des tournages, je me sentais de plus en plus like home. Le fait qu’ils m’ont choisi pour faire cette série-là, c’est un blessing [NDLR : une bénédiction]. »

Sur un budget global de 672 000 $ consacré à la stratégie d’attraction en 2019, dont 582 000 $ proviennent de subventions, une somme d’environ 75 000 $ a été allouée à la websérie FaisLeMove.

Par ailleurs, un portail où seront éventuellement regroupées toutes les offres d’emploi dans Brome-Missisquoi sera lancé jeudi prochain. Il sera aussi possible de découvrir les attraits des villes où sont situées les entreprises en demande.