Vos solutions pour briser l'isolement

Le confinement nous force à développer des façons de rester en contact avec nos proches. La semaine dernière, nous partagions six initiatives dans six communautés pour la première de la série «6 solutions» des six médias de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i). Nous avons demandé à nos lecteurs de partager leurs solutions.

CHÉRI JE T'AIME...DE LOIN!

LE DROIT / Mon conjoint Clément Cloutier est sorti de sa retraite après une carrière de 39 ans en tant que gestionnaire dans le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais pour donner un coup de main. Le voilà «gestionnaire de site» au CLSC de Hull. COVID-19 oblige, il dort à l’hôtel. Ma fille et moi le tenons à distance avec amour en lui préparant le lunch et le souper... à l’extérieur! Pour se réchauffer : une belle tuque et une chaufferette. Chéri je t’aime, mais tiens-toi loin! 

Rachel Gervais, Gatineau

Rachel Gervais soupe avec son homme...à distance!

+

UNE BEAU TRAVAIL DE MOINE

LA TRIBUNE / En 2019, j’ai découvert l’œuvre de Louise Penny et me suis promis de lire tous ses romans — un des romans, How the Light Gets in — se voulait le roman choisi pour un cours d’anglais que j’ai donné à l’Ordre collégial du Séminaire de Sherbrooke l’automne dernier. Je voulais que mes étudiants connaissent cette dame qui a quitté Toronto pour les Cantons de l’est. Ils ont bien apprécié.

Or, lors de mon séjour annuel en Andalousie, j’ai trouvé à Malaga la version espagnole d’un autre roman de Louise Penny, soit Révélation brutale, que j’ai lu en version originale anglaise. Depuis deux semaines, donc, j’essaie de traduire ce roman, une page à la fois, ceci dans le but d’enrichir mon vocabulaire espagnol. Un travail de moine, comme on disait dans le temps...

Skip Dion, Sherbrooke

Skip Dion profite du confinement pour se lancer dans l'espagnol

+

PENSÉES POUR NOS AÎNÉS

LE SOLEIL / Je travaille au Manoir de L’Ormière à Québec, membre du groupe Les Manoirs Bellevie. Afin de soutenir nos résidents dans leur isolement, nous avons prévu quelques activités pour briser l’isolement. Tous les jours, nous organisons des marches supervisées par des étudiants en technique policière. De plus, trois fois par semaine, nous distribuons des jeux cognitifs aux portes. Aussi, nos employés se déguisent lors des diverses livraisons afin d’ajouter du bonheur dans la journée des résidents. Lundi, nous avons organisé un après-midi en musique. En effet, les résidents étaient invités à sortir sur leur balcon et à bouger sur le rythme de la musique. Chaque 30 minutes, il changeait de côté faisant ainsi profiter toutes les phases de notre résidence. Nos résidents sont très reconnaissants et nous font savoir qu’ils aimeraient beaucoup revivre cette journée! 

Jessica Simard, Québec

Les résidences pour aînés sont particulièrement affectées par la crise de la COVID-19. Au Manoir de L’Ormière, les employés s'efforcent de repousser la grisaille.

+

PAS DE RÉPIT POUR LE LOUP-GAROU

LE QUOTIDIEN / Nous sommes une gang d’amis qui avions l’habitude de se faire des soupers. Comme nous ne pouvons plus le faire, nous nous réunissons par vidéo et nous jouons ensemble à un jeu de loup-garou en ligne! Ça nous permet de rester proche et de s’amuser tous ensemble! Voici une photo de nous en action!

Émilie Veilleux, infirmière

Le bon vieux jeu du loup-garou connait une nouvelle vie en ligne

+

FAIRE VOYAGER LA MUSIQUE ..ET LES GENS

LA VOIX DE L'EST / L’accès à son public dans les CHSLD, cabanes à sucre et nombreux festivals de la province désormais coupé, le duo de musiciens formé de Claire Ouellet et Laurencio Beaudin de Granby a décidé que l’immobilisme et le silence n’étaient pas des options. Leur musique fait maintenant danser et voyager les gens virtuellement. Chaque jour, la pianiste et l’accordéoniste proposent autant sur Facebook que YouTube une pièce propre à une ville ou un pays. Ici, ils ont joué La Valse du vieux moulin, de Montmagny, une composition de Raynald Ouellet, pour ensuite revenir à Granby, avec le Reel Lorenzo, une ritournelle de Laurencio Beaudin.


La pianiste Claire Ouellet et l'accordéoniste Laurencio Beaudin proposent autant sur Facebook que YouTube une pièce propre à une ville ou un pays.

+

PRENDRE SOIN DE SOI GRÂCE À UNE RETRAITE VIRTUELLE

LE NOUVELLISTE/ D’habitude, faire une retraite signifie se déconnecter de tout pour se recentrer sur soi. Mais en ces temps de confinement, pourquoi ne pas se connecter en ligne pour vivre ce moment de voyage intérieur?

C’est ce que proposent Sarah Philibert, Amélie Dubuc, Éli Fugère et Émilie Larouche, quatre professeurs de yoga de Trois-Rivières. Le samedi 18 avril, de 9h30 à 17h, une retraite virtuelle en direct sur la plateforme Zoom permettra aux participants de «prendre soin de leur mieux-être».

«On souhaite pouvoir offrir aux gens une opportunité de prendre soin d’eux, d’utiliser le temps du confinement pour se doter de nouveaux outils. On souhaite transformer tout ça en positif, prendre le temps de faire le point sur sa vie», résume Sarah Philibert.

Tout au long de la journée, différents ateliers seront offerts aux participants. Pour y prendre part, les gens doivent consulter la page Facebook de l’école Solia Yoga de Trois-Rivières, où l’événement est inscrit.

Sarah Philibert est professeure de yoga de Trois-Rivières.