Des voleurs ont coupé des fils de mise à la terre à même les poteaux d’Hydro-Québec dans la rue Raymond, à Granby.

Vols de fils de mise à la terre

Des voleurs jouent avec leur vie en ciblant les fils de la mise à la terre des poteaux d’Hydro-Québec qu’ils coupent et revendent pour la valeur du cuivre. Ils auraient sévi au cours des derniers jours dans la rue Raymond, à Granby.

Une citoyenne du secteur a signalé à la société d’État que des fils avaient été coupés à même les poteaux dans la rue Raymond, la semaine dernière. Une équipe d’Hydro-Québec doit se rendre sur place dans les prochains jours pour évaluer l’état des fils et le temps que nécessitera leur remplacement.

Des photos transmises à La Voix de l’Est démontrent clairement que les fils ont été coupés au bas du poteau et à plusieurs pieds du sol en hauteur. Ces fils composés notamment de cuivre sont recherchés pour la valeur du métal et sont vendus sur le marché noir, explique Nadine Jeannotte, porte-parole chez Hydro-Québec.

Le nombre de vols, bien qu’il soit encore élevé, a diminué de 50 % depuis 2010, informe Mme Jeannotte. Plusieurs mesures ont été mises en place par Hydro-Québec pour freiner ce genre de crime, notamment en optant pour un métal autre que le cuivre — qui a une valeur moindre — pour effectuer les mises à la terre.

Risques d’électrocution
Au-delà des pertes engendrées par la société d’État, les dangers sont grands pour ceux qui se risquent à couper ces fils. L’électrocution guette ces voleurs téméraires. « Ça peut aussi entraîner la mort, affirme Mme Jeannotte. C’est vraiment malheureux. Ils mettent leur vie en danger. »

Elle précise que le danger varie en fonction du niveau de tension sur le réseau.

Même si les fils sont coupés, ils ne représentent aucun danger pour les citoyens qui circulent à proximité, assure la porte-parole.

La société d’État invite les citoyens qui sont témoins d’un vol ou qui constatent qu’un vol a été effectué, à l’aviser. Elle travaille d’ailleurs en collaboration avec les services policiers dans ce genre de dossiers.

Ce n’est pas la première fois que des vols du genre surviennent dans la région. Des crimes ont notamment été rapportés dans les secteurs de Granby, Cowansville et Sainte-Christine au cours des dernières années.

À certaines occasions, des voleurs ont été blessés en coupant des fils sur les installations électriques.