Contre plusieurs garanties, le tribunal a accepté, mercredi, de remettre en liberté l’homme accusé d’avoir cambriolé le restaurant McDonald’s de Saint-Césaire dans la nuit de samedi à dimanche.
Contre plusieurs garanties, le tribunal a accepté, mercredi, de remettre en liberté l’homme accusé d’avoir cambriolé le restaurant McDonald’s de Saint-Césaire dans la nuit de samedi à dimanche.

Vol au McDonald’s de Saint-Césaire: l’accusé remis en liberté

Contre plusieurs garanties, le tribunal a accepté, mercredi, de remettre en liberté l’homme accusé d’avoir cambriolé le restaurant McDonald’s de Saint-Césaire dans la nuit de samedi à dimanche.

Christian Papineau, 41 ans de Farnham, a pu recouvrer sa liberté contre un dépôt de 1000 $, la promesse de respecter un couvre-feu la nuit, de ne pas s’approcher du commerce de la route 112 et de ne pas communiquer avec ses employés. Il lui est également interdit d’avoir des armes et de consommer de la drogue.

On reproche à M. Papineau d’être entré par effraction dans le commerce et d’y avoir volé de l’argent et des objets.

Il a plusieurs antécédents judiciaires et son dossier doit revenir devant la cour en juin au palais de justice de Saint-Hyacinthe.