La nouvelle voiture de patrouille est en service depuis vendredi.

Voiture de patrouille à Bromont: un nouveau look

Le Service de police de Bromont compte une nouvelle voiture de patrouille dans sa flotte et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle ne passe pas inaperçue. La direction a décidé de mettre de côté la carrosserie blanche pour opter désormais pour le noir. Tous les véhicules seront éventuellement remplacés et aborderont la nouvelle couleur.

La voiture noire et d’un bleu qui s’approche du mauve n’a pas la même apparence que les quatre autres véhicules identifiés du corps policier qui sont blancs avec du lettrage bleu. Elle est en service depuis vendredi. « Ça fait quelques années qu’on voulait changer les couleurs, dit Marc Tremblay, inspecteur à la surveillance du territoire au Service de police de Bromont. On a décidé d’aller de l’avant. »

D’autres corps policiers, comme la Sûreté du Québec, optent d’ailleurs pour le noir pour leurs nouveaux véhicules.

La nouvelle voiture de patrouille de marque Ford, dont le modèle est conçu spécifiquement pour répondre aux besoins des policiers, a été fabriquée aux États-Unis. Une fois livrée au Canada, elle a été identifiée aux couleurs du corps policier avec son logo. On retrouve aussi un drapeau canadien à la mémoire des policiers morts en devoir.

La voiture a également été équipée de tous les outils utilisés par les patrouilleurs. Ceux-ci ont été récupérés dans le véhicule du service qui a été mis au rancard.

Les véhicules du service bromontois sont remplacés environ aux trois ans, soit lorsque le compteur affiche entre 200 000 et 250 000 kilomètres.

« Il ne faut pas oublier que ces véhicules sont utilisés en situation d’urgence », fait valoir M. Tremblay, pour expliquer la nécessité d’avoir des véhicules fiables.

Lorsque les voitures de patrouille auront atteint leur durée de vie utile, elles seront remplacées par celles peintes en noire.

Le coût d’acquisition du nouveau véhicule — incluant les équipements et le lettrage — est de 43 000 $.