Les pompiers ont dû utiliser les pinces de désincarcération afin de secourir le blessé le plus touché, qui souffrait de blessures importantes à la jambe.

Violente collision sur la 137 à Granby

Trois personnes ont été blessées, dont une plus gravement, dans une violente collision frontale impliquant deux véhicules et survenue lundi soir à 18 h 45 sur la route 137 à Granby, à la hauteur du 10e rang.
L'un des véhicules s'est retrouvé dans le fossé, en bordure de la route 137.
«Le blessé le plus grave souffrait de blessures importantes à la jambe, mais on ne craint pas pour sa vie», a indiqué d'emblée le sergent Frédéric Boulet, de la police de Granby. Les deux occupants de l'autre véhicule ont été transportés à l'hôpital de Granby pour des blessures mineures, précise-t-il.
Les deux véhicules noirs de marque Honda, très abîmés, ont effectué une collision frontale à haute vitesse. L'un d'eux s'est retrouvé dans le fossé, en bordure de la route 137, tandis que l'autre est resté sur la route. Précisons que la limite de vitesse dans ce secteur est de 90 km/h. 
Les pompiers ont dû utiliser les pinces de désincarcération afin de secourir le blessé le plus touché. Ce dernier a pu être libéré de la carcasse métallique qu'est devenu son véhicule vers 19 h 35, avant d'être transporté en ambulance. 
«Le reconstitutionniste est sur place pour préciser les causes, il est trop tôt pour avancer une hypothèse. C'est assez long et ça prend quelques heures», a souligné Frédéric Boulet, joint vers 21 h 30.
Les conditions routières étaient bonnes dans le secteur, selon ce qu'a pu constater La Voix de l'Est sur place. Ce violent accident n'a pas eu lieu dans une courbe. 
Le secteur a été à éviter durant une bonne partie de la soirée, puisque la scène a été bouclée par la police afin que le reconstitutionniste puisse effectuer son travail. Des agents de police redirigeaient les automobilistes vers d'autres routes. 
Policiers, pompiers et ambulanciers ont été dépêchés sur les lieux afin de porter secours aux trois automobilistes. 
Un secteur dangereux ? 
Des accidents surviennent fréquemment dans divers secteurs de la route 137. 
Une étude dévoilée à la fin du mois de décembre 2016 indiquant que la mise en place d'un nouveau lien routier entre l'autoroute 20 à partir de Saint-Hyacinthe- ne serait pas avantageuse pour la région révélait également que la route 137 pouvait requérir diverses améliorations.
La route 137 «fait partie des itinéraires préférentiels et peut requérir encore des améliorations ponctuelles afin de maintenir un réseau routier sécuritaire et des conditions de circulation acceptables», a-t-on pu lire dans le document rédigé par le consortium CIMA+/Genivar pour le MTQ.