Quatre personnes, dont deux enfants dont la vie est menacée, ont été blessées dans une collision routière survenue à l'intersection des rues Cowie et Simonds.

Violente collision à Granby: deux enfants luttent pour leur vie

La journée de mardi a pris une tournure dramatique pour une famille de Bromont, à l’intersection des rues Cowie et Simonds, à Granby. Leurs deux enfants seraient entre la vie et la mort, depuis que le véhicule dans lequel ils se trouvaient a été happé par un camion-remorque, peu avant 17 h. Leur père, qui conduisait le véhicule, a subi des blessures importantes tandis qu’un autre enfant, à bord du camion-remorque, a subi des blessures mineures.

La voiture dans laquelle voyageaient un homme et ses deux enfants a été emboutie par un camion semi-remorque qui circulait sur la rue Cowie. 

« Une jeune fille de 9 ans et un garçon de 12 ans ont été transférés au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke puisqu’on craint pour leur vie », a précisé Guy Rousseau, porte-parole pour le Service de police de Granby. 

Le père des enfants, âgé de 41 ans, a quant à lui subi des blessures importantes et il recevait des soins au Centre hospitalier de Granby mardi soir. 

L’enfant légèrement blessé qui était passager à bord du camion-remorque est âgé d’environ six ans. Le conducteur du camion-remorque n’a pas été blessé.

Accident

Selon les témoins de la scène, la portière arrière du côté conducteur du véhicule de type VUS a été emboutie alors que l’auto traversait l’intersection de la rue Cowie en provenance de la rue Simonds. Sous la force de l’impact, la voiture a heurté un autre camion arrêté en sens inverse, sur la rue Cowie. 

Un automobiliste ayant assisté à la scène de très près, et préférant garder l’anonymat, estime que le camion semi-remorque « roulait rapidement ». 

« Ma lumière était jaune et le camion-remorque était engagé donc je l’ai laissé passer. J’ai l’impression que la voiture a essayé d’y aller quand même. L’impact a été si fort que je croyais que mon camion allait basculer sur le côté », souligne le conducteur du camion immobilisé, Pascal Leduc. 

Ce dernier n’a pas hésité à apporter de l’aide aux victimes. « J’ai réussi à rentrer par la vitre de la valise qui était cassée et je me suis occupé des enfants en attendant que les pompiers et les ambulanciers puissent les sortir du véhicule », explique M. Leduc, peu après l’accident. 

Les pompiers ont dû utiliser les pinces de désincarcération pour libérer certains occupants de la voiture.

Les policiers de la Service de police de Granby tenteront de reconstituer la scène pour déterminer les causes exactes de l’accident.