Un nouveau projet verra le jour au Verger Champêtre, à Granby, en 2019. La Tannière aux ressources s’appuie sur l’érablière­ et les animaux présents sur le site, ce qui emballe la copropriétaire de l’entreprise agrotouristique, Thérèse Choinière.

Verger Champêtre investit dans l’érable

Les nouvelles installations que prépare le Verger Champêtre, à Granby, permettront à la fois aux visiteurs de marcher dans une érablière, de cajoler des animaux, de faire leur propre sirop d’érable et d’en apprendre davantage sur la production du nectar sucré.

La Tannière aux ressources verra ainsi le jour grâce à une subvention de 425 000 $ du ministère du Tourisme. Le projet en coûtera environ le triple.

Les visiteurs seront invités à marcher dans les sentiers de l’érablière le long desquels seront installés des panneaux d’interprétation. Ceux-ci mèneront à des parcs animaliers et à une volière ainsi qu’à un lac sur lequel nageront cygnes, oies et canards. « Ils vont pouvoir entrer dans les parcs et cajoler les animaux, explique Thérèse Choinière, copropriétaire du Verger Champêtre. C’est tout nouveau ! »

Daims, paons, moutons: plusieurs espèces sont représentées.

« S’ajoute à ça la cabane à sucre Apprenti. C’est nouveau au Québec. Les gens vont pouvoir louer cette cabane à sucre, aller ramasser de l’eau d’érable — on veut absolument garder ça comme dans le temps avec des chaudières — et les familles vont pouvoir faire leur partie de sucre, s’amuser et repartir le soir avec le sirop qu’ils auront fait. »

L’érablière compte 2000 entailles.

Un autre bâtiment, plus grand, aura la vocation de centre d’interprétation sur l’acériculture. Enfin, des jardins de plantes médicinales et des zones de pique-nique seront aménagés pour y déguster les produits vendus par l’entreprise agrotouristique.

« La seule partie du Verger Champêtre qu’on n’avait pas développée, c’était l’érablière. On est très très heureux, Mario et moi, que Julie Boulet, la ministre du Tourisme, ait cru en notre projet. »

La Tannière aux ressources et les nouveaux bâtiments qu’elle comprend seront réalisés par étapes, l’ouverture complète étant prévue pour 2019. Comme l’endroit n’ouvre normalement qu’à partir du mois de juin, il est prévu d’ouvrir à l’année dès 2020.