Jean Boissonneault.

Verdict reporté pour Jean Boissonneault

Le coureur automobile et employé d'une entreprise de remorquage Jean Boissonneault, accusé de contact et d'agression sexuelle sur trois mineures, devra patienter encore un peu avant de connaître son verdict.
Après 10 jours de procès, la juge Julie Beauchesne devait rendre sa décision lundi quant à savoir si l'accusé de 32 ans est coupable, en partie ou en totalité, des infractions qui lui sont reprochées. Elle a toutefois annoncé qu'elle n'était pas prête à rendre sa décision.
Les parties doivent se revoir en cour le 14 juin afin de fixer une autre date pour l'audition du verdict.
Procès
M. Boissonneault a été arrêté en 2011 pour des crimes présumément commis à l'endroit de quatre plaignantes - aujourd'hui majeures - durant les années 2000. L'une d'elles s'est désistée en cours de procès. Les autres étaient âgées de 8, 12 et 17 ans au moment des faits reprochés.
L'accusé a plaidé non coupable. Il a toujours clamé son innocence et évoqué un complot orchestré par son ex-épouse. Il s'expose à une peine maximale de dix ans de prison.
Me Karim AinMelk agit pour la Couronne, tandis que la défense est représentée par Me Roger Paquin.