Un commerce de la rue Principale est soupçonné d’être un point de vente de cannabis. Les policiers de Granby en ont d’ailleurs saisi lors d’une perquisition menée mercredi.

Vente de cannabis: un commerce perquisitionné à Granby

Un commerce du centre-ville de Granby, qui dit offrir des consultations pour obtenir une prescription de cannabis à des fins thérapeutiques, a été visité par les policiers, mercredi. Du cannabis, en résine et en cocottes, ainsi que des bonbons au pot ont été saisis à cette adresse, soupçonnée d’être un point de vente de cannabis.

Tout porte à croire que l’entreprise 710 CRC, qui s’affiche comme étant associée à l’Association des consommateurs de cannabis médical du Québec dédiée à venir en aide aux patients qui bénéficient ou qui pourraient bénéficier de l’usage médical du cannabis, offrait plus que des consultations à ses clients. 

Les policiers soupçonnaient le commerce de la rue Principale d’être un point de vente de cannabis. Or, même si la substance est légale, seule «la Société québécoise du cannabis est autorisée» à en vendre, rappelle Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby. 

Mandat de perquisition en mains, les membres de l’escouade ACCES Cannabis de la police Granby, sont donc débarqués dans le commerce mercredi après-midi. La quantité de drogue qui a été saisie sera dévoilée jeudi, mais les policiers ont confirmé avoir saisi des cocottes et de la résine de cannabis. Des bonbons au pot ont également été retrouvés. 

Un homme de 22 ans a également été arrêté sur place. Connu des policiers, il devait passer la nuit derrière les barreaux avant d’être conduit au tribunal où il pourrait être accusé de vente de cannabis, jeudi.