Le CNCB compte sur l’apport d’un demi-million $ du public pour boucler le projet de vélodrome couvert, qui permettra notamment aux cyclistes sur piste de s’entraîner toute l’année.

Vélodrome intérieur: le CNCB sollicite le public

La ligne d’arrivée se profile à l’horizon pour que se concrétise le projet de vélodrome intérieur. Le Centre national de cyclisme de Bromont (CNCB) vient de lancer une campagne de financement grand public afin d’amasser un demi-million $. Le CNCB souhaite boucler le reste du budget, estimé à près de 10 millions $, principalement par le biais de dons d’organisations sportives et d’entreprises.

Le directeur général du CNCB, Nicolas Legault, porte à bout de bras le projet de vélodrome couvert depuis des années. Pas question de jeter l’éponge si près du but. « C’est un poids énorme en moins sur mes épaules depuis l’annonce de la subvention du gouvernement provincial (4,5 millions $), a-t-il confié. Mais je ne suis pas seul. J’ai réussi à bien m’entourer. C’est un projet qu’on mène avec beaucoup de sérieux, mais ça se fait aussi dans le plaisir. On a vraiment le momentum. On est très enthousiastes de lancer notre campagne de sociofinancement. »

Outre l’aide de Québec, la municipalité de Bromont s’est engagée à soutenir l’initiative à la hauteur de deux millions $. De plus, Nicolas Legault et son équipe ont à ce jour amassé près d’un demi-million $ provenant principalement du secteur privé. Ils amorcent donc le sprint final pour recueillir les trois millions restants.

Pour ce faire, le CNCB a fait appel à Québec Philanthrope pour chapeauter l’aspect technique de la campagne. L’organisation remettra notamment les reçus aux fins d’impôts. « La compétition Bromont Ultra (course à pied) fait déjà affaire avec Québec Philanthrope. C’était important pour nous de nous associer à un organisme reconnu. En plus, contrairement à d’autres [fondations], les frais administratifs sont très bas (2 %) », a précisé Nicolas Legault.

Marquer l’histoire
L’initiative portée par le CNCB dépasse largement les limites du territoire bromontois. « Ça va avoir des répercussions pour le monde du cyclisme partout au Québec, et même à l’échelle du pays. Ce sera en quelque sorte une façon de marquer l’histoire », a réitéré le DG du Centre national.

En fait, le projet global se veut une mise à niveau de l’ensemble des infrastructures du CNCB. La première étape consiste à mettre un toit sur la piste des Jeux olympiques d’Atlanta en 1996, rapatriée à Bromont au tournant des années 2000. Il s’agit du seul vélodrome au Québec depuis la démolition, il y a 29 ans, de celui de Montréal.

En plus de l’ovale de 250 mètres, dont la surface sera remise à neuf, deux gymnases multisports (volleyball, tennis, pickleball, trampoline et gymnastique, entre autres), une salle de formation et une piste d’athlétisme de 200 mètres doivent être aménagés dans le vaste bâtiment. La tenue de foires commerciales et de congrès figure également dans le plan d’affaires. Tout un volet de recherche et développement aux niveaux médical et scientifique doit aussi voir le jour si le projet se concrétise.

Question de mousser l’intérêt du public pour la cause du vélodrome couvert, le CNCB propose une série d’incitatifs aux éventuels donateurs. « Ça va de dons de 40 $ à plusieurs milliers de dollars. On a plusieurs forfaits. L’olympique propose un entraînement avec le champion sur piste Hugo Barrette dans le nouveau vélodrome. Il sera aussi possible d’acheter un siège ou d’avoir son nom inscrit sur le vélodrome », a cité en exemples Nicolas Legault.

L’objectif du CNCB est de boucler la campagne de sociofinancement au cours de la prochaine année. Des démarches sont faites en parallèle auprès d’entreprises et d’organisations sportives pour atteindre le cap de 10 millions. Si tout se déroule comme prévu, la construction du nouveau vélodrome intérieur commencerait dès l’automne 2019.

Pour de plus amples renseignements à propos du projet ou faire un don, consulter le site velodromebromont.ca. Pour des contributions de plus de 1000 $, contacter directement le CNCB au 450-534-3333.