Le centre de services scolaire «considère que les profs n’ont pas autant de rigueur à la maison qu’à l’école, que certains voudraient en profiter pour faire une brassée de lavage ou préparer le souper», soutient la présidente du Syndicat de l’enseignement de la Haute-Yamaska, Alina Laverrière.
Le centre de services scolaire «considère que les profs n’ont pas autant de rigueur à la maison qu’à l’école, que certains voudraient en profiter pour faire une brassée de lavage ou préparer le souper», soutient la présidente du Syndicat de l’enseignement de la Haute-Yamaska, Alina Laverrière.

Val-des-Cerfs «ne fait pas confiance à ses employés» pour le télétravail, dit le SEHY

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Rares sont les enseignants de Val-des-Cerfs à qui l’on permet de télétravailler lorsqu’ils ne sont pas en présence d’élèves, une situation dénoncée par leur syndicat.