Vague d’introductions par effraction: une perquisition à Granby

Un mini-entrepôt situé à Granby a fait l’objet d’une perquisition dans le cadre d’une enquête sur une vague d’introductions par effraction perpétrée en Montérégie­, en Estrie et au Centre-du-Québec. Un homme et une femme ont été arrêtés.

L’investigation menée par le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec­, en collaboration avec la Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent, a mené à l’arrestation d’un homme de 25 ans et d’une femme de 20 ans, samedi. 

Le duo de Drummondville a été intercepté près d’un restaurant de la rue Duvernay, à Belœil, où une introduction par effraction venait de survenir. Steven­ Lavigne a été accusé d’introduction par effraction. La jeune femme a été remise en liberté, mais elle devra comparaître à une date ultérieure. 

Les policiers ont également procédé à une perquisition à Drummondville et dans un mini-entrepôt situé à Granby. Divers items qui pourraient permettre de résoudre une vague d’introductions par effraction ont été saisis. Le duo est soupçonné d’avoir sévi dans d’autres villes de la Montérégie, de l’Estrie et du Centre-du-Québec. 

Les Services des enquêtes sur les crimes majeurs, qui regroupent plus 250 enquêteurs, réalisent des investigations d’envergure sur des crimes visant les personnes et les propriétés ainsi que des crimes financiers. Ils coordonnent également les enquêtes dans les postes de MRC et collaborent avec les divers services­ de police municipaux.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la SQ au 1-800-659-4264.