Une douzaine de cambriolages ont été rapportés aux policiers de Granby depuis le 3 juillet dernier.

Vague de cambriolages nocturnes à Granby

Être victime d’un cambriolage en pleine nuit dans sa chambre à coucher alors qu’on y dort à poings fermés. Des citoyens de Granby l’ont récemment vécu quand un voleur a poussé l’audace jusqu’à se rendre à quelques pas des propriétaires dans leur chambre à coucher pour y dérober des objets pendant leur sommeil. Le service de police demande aux citoyens d’être vigilants et de lui signaler tout comportement suspect.

Une douzaine de crimes ont été rapportés aux policiers de Granby depuis le 3 juillet. Le modus operandi du ou des cambrioleurs est le même à chaque adresse. Il se glisse dans la propriété par la porte-fenêtre en moustiquaire. Si elle est verrouillée, une incision est faite pour pouvoir atteindre le verrou et la débarrer. Il lui est aussi arrivé de s’introduire en ouvrant le moustiquaire d’une fenêtre facile d’accès, explique Guy Rousseau, porte-parole du service de police.

Une fois dans la propriété, le suspect vole de petits objets qu’il trouve sur son chemin. À quelques occasions, il s’est même rendu dans la chambre à coucher où dormaient les propriétaires pour y voler des objets qui se trouvaient dans la pièce. « Trois ou quatre personnes l’ont aperçu après avoir entendu du bruit », raconte le policier. 

Appel à la vigilance

L’individu a sévi dans plusieurs secteurs de Granby, notamment sur les rues Saint-Antoine Nord, Beaumont, Fatima, Reynolds, Papineau et Laurier, ainsi que sur le boulevard Leclerc Est.

Les crimes seraient toujours commis entre 23 h et 7 h. Si certains citoyens ont été avertis par le bruit de la présence du suspect, d’autres ont réalisé seulement à leur réveil qu’ils avaient été victimes d’un cambriolage, indique M. Rousseau. 

Ces cambriolages seraient l’œuvre d’un homme, selon les informations recueillies dans le cadre de l’enquête. Les policiers ne sont pas en mesure d’établir pour l’instant s’il agit seul ou avec l’aide d’un complice. 

Les policiers demandent aux citoyens d’être vigilants. Ils recommandent notamment de verrouiller les endroits qui sont faciles d’accès. Ils sollicitent également leur aide et leur demandent de signaler tout comportement suspect en composant le 911. 

Toute personne qui possède des informations concernant les crimes peut contacter l’enquêteur Dominique Boisvert au 450 776-8333 poste 3607.