Une zone de rencontre neutre est maintenant disponible dans le stationnement du Service de police de Granby.
Une zone de rencontre neutre est maintenant disponible dans le stationnement du Service de police de Granby.

Une zone de rencontre neutre à Granby

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Effectuer une transaction ou confier la garde de ses enfants à l’autre parent pourront se dérouler dans un environnement sécuritaire à Granby. Le service de police met à la disposition de la population une zone de rencontre neutre dans le stationnement du poste.

La zone en question est située dans un espace à quelques pas de l’entrée principale du poste de police, rue Simonds. Une affiche trône bien en vue pour préciser que la case de stationnement constitue une zone de rencontre neutre qui est surveillée par caméra de façon permanente.

«Ça se fait déjà depuis plusieurs années. Les gens viennent ici pour le transfert des enfants et ça se déroule bien. On a donc décidé de l’officialiser», explique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby.

Le porte-parole du Service de police de Granby, Guy Rousseau

La zone permet non seulement aux parents séparés de faire l’échange des enfants en terrain neutre, mais également d’effectuer des transactions et des échanges de biens en toute sécurité pour éviter d’être victime d’un crime.

Un adolescent âgé de 16 ans l’a appris à ses dépens, en septembre, lorsqu’un acheteur potentiel pour ses souliers de sport d’une valeur de 500 $ lui a asséné un coup de poing avant de lui voler la marchandise dans le stationnement du Cégep de Granby. Son agresseur l’a aussi menacé à la pointe d’un couteau.

«Il y a de plus en plus de transactions sur internet. On demande aux citoyens de ne pas donner leur adresse et d’effectuer la transaction ailleurs qu’à la maison pour éviter que ça amène une situation problématique, renchérit l’agent Rousseau. Si jamais il survient quelque chose ici, il y a toujours un policier au poste et les caméras de surveillance fonctionnent. C’est une opportunité de plus pour effectuer une transaction de façon sécuritaire.»

Le service de police s’est d’ailleurs assuré que des images de bonne qualité pouvaient être tirées des caméras, le jour comme la nuit.

Des zones de rencontre neutre existent aussi à Bromont, Magog et Sherbrooke.