Des élèves de la Massey-Vanier High School ont visité l’hôpital Shriners pour enfants de Montréal accompagnés de l’enseignante Gail Klinck (1re rangée, au centre) et des membres Shriners de Waterloo Xavier Guillaud (à gauche) et Dexter Larose (deuxième à partir de la droite).

Une visite inspirante pour les jeunes de la Massey-Vanier High School

La bonne action des élèves de la Massey-Vanier High School leur a valu une visite inspirante à l’hôpital Shriners pour enfants de Montréal.

Depuis deux ans, des élèves de tous les niveaux de l’école secondaire cowansvilloise récupèrent des onglets de cannettes d’aluminium afin de les remettre à l’établissement spécialisé dans le traitement des troubles orthopédiques sévères comme l’ostéogenèse imparfaite, aussi appelée fragilité osseuse constitutionnelle, et les anomalies graves de la colonne vertébrale et des membres.

Les 103 livres d’onglets amassés l’an dernier ont ainsi amené ces 14 élèves au centre-ville de la métropole. Accompagnés des membres Shriners de Waterloo Dexter Larose et Xavier Guillaud, ils ont visité, le 19 février, le Centre de simulation pédiatrique, la salle des plâtres, le Centre d’analyse et de thérapie du mouvement, le Milieu de vie de l’enfance ainsi que les laboratoires de recherche.

Ils ont été surpris de constater comment l’endroit était adapté aux enfants et à la fine pointe de la technologie. « Ils n’en revenaient pas comment c’était neuf et high tech », signale l’enseignante d’anglais Gail Klinck, qui accompagnait le groupe.

« C’est à la fois inspirant et émouvant de voir tout ce qu’ils ont fait pour que l’hôpital devienne un lieu d’espoir et de progrès, dit l’élève Cassandra Pegg. Il est difficile pour un hôpital de faire oublier le côté sombre et grave de la maladie, surtout quand il s’agit d’un hôpital pour enfants. »

Soutien aux projets
Les onglets récupérés permettent à l’hôpital de soutenir ses projets. Les élèves de la Massey-Vanier High School, une école de la commission scolaire Eastern Townships, continueront de les garder en plus, désormais, des cannettes d’aluminium. Celles-ci permettront à l’hôpital d’acheter des ensembles permettant aux parents d’enfants souffrant d’ostéogenèse imparfaite de réaliser eux-mêmes des plâtres.

Instauré en 1925, l’hôpital Shriners pour enfants, situé au Centre universitaire de santé McGill, avait comme première mission de traiter les enfants souffrant de poliomyélite et de tuberculose. Il offre aujourd’hui une variété de soins allant de la chirurgie reconstructive à la réadaptation et est reconnu mondialement pour ses percées médicales et ses traitements innovateurs.