Une vigile à la mémoire de Riley Fairholm est organisée par sa mère, Tracy Wing, ce jeudi soir, à Lac-Brome.

Une vigile à la mémoire de Riley Fairholm

Le décès du jeune Riley Fairholm, qui est tombé sous les balles d’un policier à Lac-Brome en juillet 2018, a ébranlé toute la communauté. Afin que personne ne l’oublie, sa mère organise une vigile ce jeudi sur le lieu même où son fils est décédé il y a un an.

« Je veux une vibe d’amour, d’espoir, de changement. Je veux quelque chose de très respectueux, explique Tracy Wing, la mère du jeune Riley. C’est une idée qui m’est venue de quelques amis à Riley. C’est important pour moi et c’est important pour eux qu’il ne soit pas oublié. »

Âgé de 17 ans, son fils a été atteint mortellement par les balles d’un policier, dans la nuit du 24 au 25 juillet, sur le chemin Knowlton. Des agents de la Sûreté du Québec s’étaient rendus sur place à la suite d’un appel logé au 911 au sujet d’un homme armé qui criait et marchait seul dans le secteur.

Les policiers avaient constaté que le jeune homme était armé d’un pistolet. Les négociations entreprises par les agents pour qu’il lâche son arme ont été infructueuses. Les policiers ont sorti la leur et l’un d’eux a atteint le jeune Riley. Le rapport balistique a par la suite démontré que l’arme était un pistolet à CO2, selon les conclusions du Bureau des enquêtes indépendantes qui a terminé son rapport au printemps.

Depuis la tragédie, ses parents sont en croisade pour faire la lumière sur les circonstances du décès de leur fils. Une pétition a circulé pour équiper les forces de l’ordre de caméras. Une plainte a également été déposée en déontologie policière.

« C’est difficile de ne pas avoir de réponses encore. Je me sens en paix, dit-elle, sereinement, en ajoutant ne pas être une “anti-police”. Je me sens bien dans les démarches que je fais. Je me sens écoutée, à un certain niveau, mais j’attends encore des réponses. »

« Partager nos pensées et mémoires »

Le rassemblement, décrit comme « une chance pour nous de partager nos pensées et mémoires de Riley », écrit sa mère dans une invitation lancée sur Facebook, se déroulera sur le chemin Knowlton, ce jeudi, à l’endroit même où son fils est décédé, un an jour pour jour après la tragédie.

Les citoyens sont invités à s’y rendre à compter de 17 h 30 pour se recueillir sur les lieux. Des bracelets à la mémoire de Riley seront offerts aux participants. « Les gens pourront se rassembler. Je vais leur parler et profiter de cette opportunité pour remercier les gens qui m’ont supportée. Je vais aussi laisser la parole aux autres, à ceux qui souhaitent s’exprimer », raconte la mère de famille.


« Je veux une vibe d’amour, d’espoir, de changement. Je veux quelque chose de très respectueux. C’est une idée qui m’est venue de quelques amis à Riley. C’est important pour moi et c’est important pour eux qu’il ne soit pas oublié. »
Tracy Wing, la mère de Riley Fairholm

« Riley était bien aimé. Il était super drôle. C’était un beau garçon aux yeux bleus. Il avait beaucoup de charme, se remémore Mme Wing. Il ne faut pas l’oublier et il ne faut pas que ça se reproduise... »

La vigile se terminera par une marche à la chandelle d’une durée d’une heure, escortée par des véhicules du service des incendies.