Pour Diane Ferland (notre photo), responsable du comité de vigilance des services de santé de Sutton, l’arrivée prochaine de la Dre Caroline Cardona au sein de l’équipe du Groupe de médecine de famille (GMF) est une véritable « bouffée d’air frais ».

Une urgentologue arrive en renfort à Sutton

L’incertitude qui planait sur la prise en charge de centaines de patients à la clinique de Sutton, en raison du départ imminent à la retraite du Dr Denis Le Sieur, est chose du passé. La Voix de l’Est a appris qu’une médecin spécialiste prendra la relève à partir de la mi-juillet.

Pour Diane Ferland, responsable du comité de vigilance des services de santé de Sutton, l’arrivée prochaine de la Dre Caroline Cardona au sein de l’équipe du Groupe de médecine de famille (GMF) est une véritable « bouffée d’air frais ». « Garder nos acquis dans un milieu comme Sutton est un défi. Perdre un médecin sur quatre mettait vraiment en péril les services à la communauté, a-t-elle indiqué. Et heureusement, notre message a été entendu. »

À ce chapitre, La Voix de l’Est rapportait en octobre dernier que le comité avait envoyé peu de temps auparavant une lettre au ministre de la Santé, Gaétan Barrette pour lui faire part de ses inquiétudes. On y dressait entre autres un portrait démographique et de certaines caractéristiques du milieu.

« Les personnes de 65 ans et plus représentent plus de 33,4 % des résidents permanents de notre municipalité. L’âge médian est de 58,3 ans comparativement à 49 ans pour la MRC Brome-Missisquoi. La desserte en transport collectif et adapté est limitée. [...] Considérant [notamment] la priorité d’offrir des services de première ligne et de proximité ; l’impact majeur sur [l’offre] des services d’une petite clinique GMF (groupe de médecine de famille) en milieu rural ; les risques de fragiliser et désorganiser la clinique, entraînant un recul de la performance acquise du GMF de Sutton [...] nous demandons le remplacement des médecins qui prendront leur retraite et l’ajout d’un médecin pour combler la tâche de la ressource [Dr Michel Camirand] qui assume actuellement des tâches administratives au CIUSSS », peut-on lire dans la missive.

Restructuration
Dès son entrée en fonction à Sutton à la mi-juillet, Dre Cardona, qui évoluait auparavant à Montréal, travaillera à raison de deux jours par semaine. L’arrivée prochaine de l’urgentologue enlève un « énorme poids » à ses futurs collègues. « C’était une grosse incertitude pour nous à la clinique, a indiqué Dre Marie-Pierre Dion. On ne savait pas vraiment comment organiser le “sans rendez-vous” avec un médecin de moins. » Étant donné sa spécialité, elle pratiquera également à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins.

L’équipe de la clinique de Sutton est actuellement constituée de la Dre Dion, du Dr Le Sieur, de la Dre Carole Balthazar puis du Dr Michel Camirand, qui assume aussi la fonction de directeur adjoint des services professionnels au CIUSSS de l’Estrie. Chacun d’eux suit près de 1500 patients. Or, le but est de ne laisser aucune personne orpheline, a mentionné Dre Dion.

Selon Dre Dion, la clientèle de son collègue sera répartie entre les médecins et les autres membres de l’équipe à Sutton. « On essaie de se restructurer avec l’aide de nos infirmières, qui prendront plus de place pour les suivis auprès des patients avec des ordonnances collectives », a-t-elle fait valoir, précisant que les plages horaires « sans rendez-vous » ne seront pas compromises. Le reste des patients seront pris en charge à l’unité de médecine familiale de Cowansville.

Consolidation
Outre la Dre Cardona, une omnipraticienne devrait entrer en poste sous peu à l’unité de médecine de famille de Cowansville, a indiqué Dre Dion. Les besoins de nouveaux effectifs médicaux demeurent toutefois bien tangibles, a-t-elle renchéri. « On aimerait recruter un ou deux médecins au cours des prochaines années. Ça nous permettrait de consolider notre offre de services auprès de la population. Mais ça demeure un défi, car les postes sont peu nombreux. »

En fait, les médecins sont attribués par Québec via le Plan régional d’effectifs médicaux (PREM). En date du 12 avril, plus aucun poste, tant pour les médecins déjà en pratique ou les nouveaux facturants (finissants), n’était disponible dans Réseau local de services (RLS) La Pommeraie, auquel est affilié Sutton. Un dossier que compte suivre de près le comité de vigilance des services de santé, a assuré Diane Ferland.