La rue Gill fera l’objet d’une réfection de ses infrastructures souterraines.

Une taxe spéciale pour six propriétaires

Mardi soir, la Ville de Granby a octroyé un contrat pour la réfection de la rue Gill, qui fera l’objet d’un important chantier à la fin de l’été. Elle a du même coup adopté une taxe spéciale pour l’aider à payer la facture, qui sera refilée à six propriétaires fonciers de cette artère.

Les travaux permettront le remplacement de toutes les infrastructures souterraines, soit le réseau d’eau potable, la séparation des réseaux pluviaux et sanitaires ainsi que la reconstruction de la rue et des deux trottoirs, a expliqué le directeur général de Granby, Michel Pinault.

Ces travaux avaient déjà été identifiés et classés prioritaires dans le Plan d’intervention 2015 de la municipalité, le réseau d’égout présentant une incapacité et des défauts majeurs.

Les travaux devraient commencer dans la semaine du 6 ou du 13 août et se terminer le 28 septembre, au plus tard. Ils seront effectués par la firme Bertrand Ostiguy Inc., qui s’est avérée être le plus bas soumissionnaire avec une offre d’un peu plus d’un million de dollars.

« On doit tenir compte de la saison touristique et on ne fera pas ça pendant la Fête des mascottes, indique M. Pinault. On ne nuira pas au centre-ville pendant cette période-là. »

22 000 $ à partager
Une partie de la facture sera prise en charge par six propriétaires d’immeubles de la rue Gill.

«Lorsqu’on est en présence d’une situation où les propriétés n’ont jamais été taxées pour les infrastructures auxquelles elles ont eu droit pendant des années, parce qu’elles étaient raccordées par le voisin arrière ou de façon différente de ce qu’on fait aujourd’hui, par exemple, on peut taxer, expose M. Pinault. Ce qui est spécial dans ce cas-ci, c’est que c’est une taxe qui est payable dans les 30 jours suivant la réception définitive des travaux, au lieu d’être répartie sur 15 ou 20 ans. »

Les six propriétaires recevront leur facture l’an prochain. Elle ne pourrait arriver que dans douze mois puisque le dossier doit d’abord être fermé, précise le directeur général.

« On parle de facturation en deçà de 10 000 $. » La plus élevée atteint 8000 $. Le total des six factures devrait être d’autour de 22 000 $.

Les autres propriétaires de la rue ont déjà payé pour des travaux d’infrastructures par le passé.