La troisième soirée du Art & Beat, qui se déroulera le 25 mars à Granby, promet d'être festive. Sur la photo, le spécialiste des événements à la Société de l'arthrite, Benoit Duhamel.

Une soirée festive au troisième Art & Beat

Festif. Jet-set. Haut en couleur. Les organisateurs du troisième Art & Beat promettent une soirée « béton » sous le thème de la beauté et de la force, le 25 mars à Granby, au profit de la Société de l'arthrite. L'objectif : amasser 40 000 $ au cours d'un événement qui promet d'en mettre plein la vue.
« Le Art & Beat, c'est une fête de collecte de fonds qui se divise en deux volets. La première portion, c'est l'art et le deuxième volet, c'est le beat », résume Benoit Duhamel, spécialiste des événements à la Société de l'arthrite. 
Bar à scotchs, à bières et à tartares, services de maquillage et de coiffure, bar à bonbons et à gloss, et photobooth loufoque sont quelques exemples de ce qui attend les participants. Madmoiselle­ - qui sera de la première émission de La Voix dimanche - sera de retour avec quelque chose « d'exclusif », a précisé M. Duhamel, lors du dévoilement du troisième Art & Beat, mardi. L'artiste-peintre Andréa Marquis créera une oeuvre en direct tandis que le DJ Steve Watt enflammera la piste de danse.
La soirée sera présentée par AVAC Béton de Granby. « Une des valeurs de l'entreprise est de mettre l'humain avant les biens, dit la présidente, Virginie Leclerc, visiblement emballée par l'implication de son entreprise. C'est LA soirée à ne pas manquer, ultra jet-set », poursuit la femme d'affaires, qui a sollicité la collaboration du chef Giovanni Apollo pour concocter un drink « béton » exclusif à la soirée, précise-t-elle. 
De nombreux partenaires sont également impliqués dans l'organisation­ de cette fête. 
Comme le veut la tradition, plusieurs surprises seront dévoilées le soir même. D'ailleurs, le lieu où se déroulera le Art & Beat ne sera annoncé que deux jours avant sa tenue. « Il y aura d'autres surprises, d'autres effets wow, mais il va falloir être là pour les voir », laisse tomber Benoit Duhamel. 
Tout ce suspense et ces surprises réservées aux participants font du Art & Beat un événement hors du commun, précise-t-il. « Ça sort de l'ordinaire. C'est un événement où les gens ont le goût de venir. C'est une façon d'amener les gens à s'intéresser à une cause. »
Cette soirée a pour objectif d'amasser 40 000 $ au profit de la Société de l'arthrite. Au Québec, 1,1 million de personnes souffrent de l'une des centaines de formes de l'arthrite - une maladie incurable -, dont près de 12 000 à Granby. Quelque 2000 Granbyens ont recours aux différents services offerts par la Société de l'arthrite, qu'il s'agisse par exemple de conférences, du programme d'aide et entraide ou du camp pour enfants. L'argent amassé lors de tels événements et les dons sont versés à la recherche. À ce jour, 1,6 million de dollars au Québec y ont été investis.
Les billets du Art & Beat sont en vente au coût de 125 $ auprès de la Société de l'arthrite ou des membres du comité organisateur. Trois cent cinquante places sont disponibles.