Vendredi matin, la percussionniste Emmanuelle Caplette (à gauche) a offert un aperçu du spectacle avec quelques membres de son groupe.

Une seule journée de festivités pour la Fête nationale

Prise deux pour les artistes qui n’avaient pu se produire à la Fête nationale de Granby l’an dernier. Ceux-ci auront droit à une seconde chance d’animer le parc Daniel-Johnson durant les célébrations qui, contrairement aux dernières années, seront concentrées en une seule journée, le 24 juin même.

On se rappelle que lors de la Fête nationale 2017, les prévisions météorologiques avaient obligé les organisateurs à annuler les spectacles et le feu d’artifice prévus pour le vendredi 23 juin. Le public aura donc droit à un programme fort semblable à celui prévu l’an dernier.

Danse en ligne et salsa sous le chapiteau lanceront la soirée. À 19 h 30, les gagnants du concours Gagne ta scène, William Coallier et Élizabeth Paradis, monteront sur scène avec leur école de musique respective. Sur le coup de 21 h, le spectacle Notre nation en chansons se mettra en branle avec la réputée percussionniste Emmanuelle Caplette et sa gang. Huit artistes et un invité-surprise viendront interpréter une flopée de grands succès francophones. Après une pause à 22 h 20 pour la présentation du feu d’artifice de Royal Pyrotechnie, le groupe poursuivra pour un autre bloc musical.

La scène principale sera par ailleurs déplacée un peu plus loin dans le parc cette année, de façon à accueillir un plus grand nombre de spectateurs et leur offrir une meilleure vue.

Activités pour tous
Dès 8 h et toute la journée, les festivaliers retrouveront des « classiques » comme le tournoi de volley-ball de plage, l’Espace famille, les activités physiques pour tous les âges et la messe traditionnelle.

On proposera également des descentes en longboard sur le boulevard Leclerc, le spectacle jeunesse Rythmo mis en scène par Serge Postigo, un atelier de graffiti et le jeu de tir à l’arc (en mousse) X-Tag, entre autres.

Côté restauration, les visiteurs seront encore une fois invités à assister à la confection de l’omelette géante, qu’ils pourront bien sûr goûter. Trois camions de bouffe de rue et la brasserie Farnham Ale & Lager seront aussi sur place.

Inclusif
Lors du lancement de la programmation, vendredi matin, le maire Pascal Bonin a réitéré, comme l’an dernier, son invitation à « tous les Granbyens », peu importe leurs origines. « Je veux que ce soit rassembleur. J’invite toutes les communautés à se joindre à la fête. »

Histoire de « faire les choses différemment » et en raison du calendrier de cette année, le coordonnateur à la vie communautaire, Jean-Olivier Grégoire Fillion, et son équipe ont choisi le concept de journée unique. « Puisque c’est dimanche, ça donne l’occasion à tout le monde de venir célébrer. Ce sera une grosse journée. »

Au total, estime-t-il, les dépenses de la Fête nationale avoisinent les 100 000 $, prises en charge par les nombreux commanditaires et la Ville de Granby.

Si les conditions sont clémentes, le comité organisateur s’attend à accueillir environ 12 000 personnes sur le site. Pour faciliter la fluidité, on leur suggère de se rendre au parc à pied, à vélo ou de favoriser le covoiturage.

Pour obtenir les détails de la Fête, il est suggéré de consulter vccgranby.org ou la page Facebook « Fête nationale du Québec à Granby ».