La grande salle du pavillon de la plage, au Centre de la nature de Cowansville, porte maintenant le nom de Réal Plourde.

Une salle au nom de Réal Plourde

Les nombreuses années d'implication de Réal Plourde, qu'on surnommait « le sage », ne tomberont pas dans l'oubli. La grande salle du pavillon de la plage, au Centre de la nature de Cowansville, porte désormais le nom de cet ancien conseiller municipal, décédé en 2014.
Toute la famille de Pierrette Plourde, née Houle, était réunie samedi pour le dévoilement de la plaque. Chaque week-end de la fête du Travail­, depuis une vingtaine d'années, les Houle tiennent un pique-nique familial à cet endroit. L'occasion était donc toute choisie pour donner à la salle le nom de Réal Plourde, instigateur avec sa femme de cette belle tradition. 
Réal Plourde a été conseiller municipal pendant 19 ans, de 1990 à 2009. En plus de s'engager en politique, il a relancé la Fête nationale à la plage de Cowansville dans la première moitié des années 1980, a cofondé l'Association du hockey mineur de Cowansville et la Ligue intercités régionale de l'Est et a été président de la Ligue juvénile intercités. Son engagement dans le monde sportif municipal lui avait d'ailleurs valu le titre de Monsieur Sport en 1985.
M. Plourde a également été président fondateur du Gala appréciation de Cowansville, une soirée qui rend hommage aux bénévoles. 
« On est très contents. Je me sens fière, a confié Pierrette Plourde. Il serait content que la salle ici porte son nom. »
« C'était tellement lui ! »
Ses enfants avaient adressé une demande au conseil municipal pour que le nom de Réal Plourde soit donné à un lieu. « La famille m'avait demandé qu'on puisse lui rendre hommage, affirme le maire Arthur Fauteux en entrevue. On ne réussissait pas à trouver l'inspiration. La décrépitude de l'ancienne salle ici nous a amenés à accélérer la planification et, quand ça a commencé à bouger un peu, la famille m'a donné le signal. "Ça fait plus de 20 ans qu'on fait notre pique-nique à la fête du Travail et on aimerait ça (que ce soit là)." Ç'a été instantané pour les membres du conseil. Ça a pris 2 minutes. C'était tellement lui ! »
Les deux hommes ont travaillé côte à côte pendant 15 ans à la table du conseil. Le maire Fauteux avait l'habitude de l'appeler « le sage », car Réal Plourde prenait le temps de bien réfléchir avant de répondre à une question. 
« Il n'essayait pas de se compliquer l'existence. Il recentrait les affaires au conseil. C'était tellement quelqu'un de naturel, d'authentique, un gars impliqué, se remémore Arthur Fauteux. Ce qui le caractérisait était sa simplicité, sa sincérité. Il ne jouait pas un rôle. Ce n'est pas quelqu'un qui essayait de prendre avantage. »
Le directeur général de la municipalité, Claude Lalonde, est du même avis. Il se souvient de l'humanité du conseiller Plourde. « Il avait le respect des citoyens, mais aussi le respect des employés, dit-il. Il était intègre. »