Une résidence de la rue André a été lourdement endommagée par un incendie, dimanche soir. Une famille de six personnes se retrouve temporairement sans toit.

Une résidence lourdement endommagée par un incendie à Bromont

Une résidence en rénovation où habitait une famille de six personnes a été lourdement endommagée par un incendie, dimanche soir, à Bromont.

Les pompiers venaient de rentrer à la caserne à la suite d’une intervention pour une alarme en fonction lorsqu’ils ont été informés par un citoyen qui voyait des flammes s’échapper d’une résidence de la rue André. Les flammes étaient d’ailleurs visibles à un kilomètre à la ronde.

Il a fallu moins de 10 minutes aux sapeurs pour arriver sur les lieux. Ils ont aidé les deux adultes et les quatre enfants à évacuer la propriété.

« Le monsieur a entendu un crépitement et il est monté à l’étage où il a vu un tison. Il a essayé d’éteindre l’incendie et au moment où il a appelé le 911, le voisin l’avait déjà fait », explique Hugo Brière, directeur du Service de sécurité incendie de Bromont.

Une trentaine de pompiers de Bromont, assistés d’une quinzaine de leurs collègues de Shefford, Waterloo et Cowansville, ont combattu les flammes qui ravageaient la maison de deux étages. Ils ont aussi assuré l’alimentation en eau à l’aide d’un camion-citerne puisque le secteur est dépourvu de borne-fontaine. Pas moins de 6000 gallons d’eau ont été utilisés pour éteindre le feu.

Froid perçant

Le froid n’a pas facilité l’intervention des pompiers. Lorsque ceux-ci quittaient la maison en flammes, leurs vêtements et leurs équipements gelaient. Tous les équipements en surplus dont disposaient les sapeurs ont été utilisés pour leur permettre de poursuivre leur travail.

Les pompiers ont établi que le feu s’était déclaré dans le secteur où se trouvaient les installations de chauffage, indique M. Brière.

Les pertes engendrées par l’incendie sont considérables. Elles pourraient grimper à plus de 200 000 $.

Les occupants, qui demeuraient au sous-sol de la propriété pendant les travaux, ont été pris en charge par la Croix-Rouge.