Une résidence de Shefford a subi des dommages substantiels lorsqu’un incendie s’est déclaré dans le grenier, près de la cheminée, dimanche soir.
Une résidence de Shefford a subi des dommages substantiels lorsqu’un incendie s’est déclaré dans le grenier, près de la cheminée, dimanche soir.

Une résidence cossue détruite par les flammes à Shefford

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Le projet de construction d’une résidence a tourné au cauchemar pour un couple de Shefford lorsqu’un incendie s’est déclaré, causant des dommages importants à la propriété qui était sur le point d’être complétée.

Les occupants se sont fait réveiller par leur avertisseur de fumée, dimanche soir. Ils ont fait quelques vérifications, mais rien ne semblait anormal. Ils sont retournés dormir, mais ils ont entendu des crépitements en provenance du grenier. Ils ont aussitôt évacué leur propriété avec leurs animaux de compagnie.

À l’arrivée des sapeurs, la fumée s’échappait à travers les briques et par la toiture de la maison de la rue Roseraie.

À l’intérieur, le plafond du toit cathédral noircissait, signe que le feu faisait rage dans le grenier.

Une vingtaine de pompiers de Shefford, Bromont et Waterloo ont combattu le brasier qui aurait pris naissance près de la cheminée de la résidence. Ce soir-là, le mercure oscillait autour de -20 degrés Celsius.

« On a fait appel à l’Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska pour permettre aux pompiers de se réchauffer, indique André Cadorette, directeur du Service des incendies de Shefford. Ça s’est super bien déroulé. »

Pendant l’intervention, il y a eu un effondrement, mais personne n’a été blessé.

Les pertes sont considérables pour la propriété dont la construction était sur le point d’être terminée.