Une requête déposée par Giuseppe de Leto a été rejetée par la Cour d'appel jeudi.

Une requête de Giuseppe de Leto rejetée

Une requête déposée par Giuseppe de Leto, avant la tenue de son procès au terme duquel il a été reconnu coupable en mars dernier des meurtres au premier degré de la Granbyenne Nancy Beaulieu et de son conjoint Martin Bélair, vient d’être rejetée par la Cour d’appel.

L’homme de 37 ans recherchait, entres autres, la cassation de la citation à procès sur les deux chefs d’accusation de meurtre au premier degré en plaidant que la preuve présentée à l’enquête préliminaire ne serait pas disponible ou admissible à son procès et qu’elle n’était pas suffisante pour justifier un renvoi à procès. 

Dans sa décision rendue jeudi, le tribunal a rejeté son appel. La décision précise que pendant le délibéré de la cour, le procès de Giuseppe de Leto a débuté et que celui-ci s’est terminé par un verdict de culpabilité sur tous les chefs d’accusation qui pesaient contre lui. 

La Cour d’appel explique dans sa décision que « les questions de disponibilité, d’admissibilité et de suffisance de la preuve ne se posent plus », peut-on lire dans le document judiciaire. 

Rappelons que Giuseppe de Leto et son complice, Francis Yergeau, ont été reconnus coupables par un jury lors de procès séparés des meurtres du couple qui gérait un bar de danseuses nues de Saint-Hyacinthe. MM. de Leto et Yergeau voulaient s’approprier l’établissement ou à tout le moins en extorquer le copropriétaire. 

Ils ont attiré les victimes dans une usine de blocs de béton à Acton Vale où ils travaillaient avant d’abattre le couple par balles le soir du 6 janvier 2015. Les corps ont été découverts ensevelis sous la neige dans la boîte du camion pick-up qui appartenait à Martin Bélair et qui a été garé dans un stationnement de Mascouche. 

Giuseppe de Leto a porté son verdict en appel en avril dernier. 

À LIRE AUSSI: Giuseppe de Leto coupable