La commission scolaire des Hautes-Rivières fera des rentrées progressives dans ses écoles primaires, comme à l’école Micheline-Brodeur de Saint-Paul-d’Abbotsford.
La commission scolaire des Hautes-Rivières fera des rentrées progressives dans ses écoles primaires, comme à l’école Micheline-Brodeur de Saint-Paul-d’Abbotsford.

Une rentrée progressive à des Hautes-Rivières

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Contrairement à d’autres commissions scolaires, celle des Hautes-Rivières (Montérégie-centre) fera des rentrées progressives dans ses écoles primaires comme à Saint-Paul-d’Abbotsford, Saint-Césaire et Rougemont, la semaine prochaine.

Les élèves du préscolaire entreront les premiers lundi, suivis de ceux du 1er, 2e et 3e cycle les jours suivants, le tout variant selon les établissements.

«Parce que c’est important d’enseigner les bons comportements aux enfants [NB: en temps de pandémie] et nous voulions être sûrs que les choses se fassent de façon harmonieuse dans les déplacements, indique la directrice générale Dominique Lachapelle. C’est aussi ce qui rendait le plus service à mes clientèles.»

Par ailleurs, des Hautes-Rivières a annoncé mercredi que 50 % de ses élèves du primaire effectueront un retour à l’école la semaine prochaine et que des enseignants du secondaire seront appelés en renfort.

À Granby, la commission scolaire du Val-des-Cerfs n’organise pas de rentrée progressive.