Une querelle entre un père et son fils a dégénéré, lundi soir, à Granby.
Une querelle entre un père et son fils a dégénéré, lundi soir, à Granby.

Une querelle familiale dégénère

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Une chicane de famille a pris des proportions démesurées au point où le père et le fils en sont venus aux coups, notamment avec un bâton de baseball, et se seraient même tirés dessus avec un pistolet à plomb.

L’altercation a éclaté dans un logement de la rue Cowie, vers minuit lundi, à Granby. La violente querelle a commencé pour une raison inconnue entre les deux hommes, âgés de 18 ans et 60 ans.

À un moment, leur prise de bec s’est déplacée à l’extérieur de leur appartement. «Un appel a été fait au 911 pour signaler une altercation armée sur la rue Cowie, explique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. À l’arrivée des policiers, il n’y avait plus personne à l’extérieur et tout le monde était dans l’appartement.»

Les policiers ont bouclé le secteur. Le père de famille s’est livré sans problème aux policiers. Son fils n’a toutefois pas collaboré et a fortement résisté à son arrestation. Le jeune homme a passé la nuit derrière les barreaux. Nicolas Couillard Lefrançois a été formellement accusé de menaces de mort, voies de fait armé et entrave aux agents de la paix, mardi, au palais de justice de Granby.

Son père a quant à lui été remis en liberté et devra se présenter devant le juge en janvier pour faire face à une accusation de voies de fait armées.

Les deux hommes, connus des policiers, ont subi des blessures mineures.