Un septuagénaire repose dans un état critique à la suite d’une altercation qui a dégénéré dans le stationnement d’un immeuble à logements de la rue Leroux, dimanche soir.

Une querelle entre deux personnes âgées dégénère

Une chicane entre deux personnes âgées a dégénéré à un point tel que l’un d’eux reposait dans un état critique au Centre hospitalier de Sherbrooke lundi soir. Une histoire de potager saccagé pourrait être à l’origine de ce conflit entre voisins.

L’altercation s’est déroulée dans le stationnement d’un immeuble à logements de la rue Leroux à Granby, vers 18 h 40 dimanche soir. Les deux hommes auraient d’abord eu une chicane verbale. À un moment, la victime, un homme âgé de 75 ans, aurait donné un coup de poing sur la voiture du suspect âgé de 80 ans. Ce dernier a alors pris un bâton de baseball et a frappé la victime, possiblement à la tête. 

Les services d’urgence ont été dépêchés sur les lieux. La victime, prise en charge par les ambulanciers, a d’abord été transportée à l’hôpital de Granby. La gravité de ses blessures a toutefois nécessité son transfert vers un hôpital sherbrookois où les médecins craignent pour sa vie. 

L’octogénaire, qui a lui aussi été blessé lors de l’altercation, a été arrêté. Après avoir passé la nuit derrière les barreaux, il a été interrogé par les enquêteurs du Service de police de Granby. Sans antécédents judiciaires, il a été remis en liberté lundi. Il devra respecter certaines conditions jusqu’à sa comparution au tribunal, le 15 octobre. Il pourrait alors être accusé d’agression armée. 

L’enquête se poursuit. Des témoins ont été rencontrés et d’autres le seront, indique Caroline Garand, porte-parole du corps policier.