Carl Girard
La Voix de l'Est
Carl Girard
Un jeune Akita Inu. Une race à éviter pour les débutants
Un jeune Akita Inu. Une race à éviter pour les débutants

Une première année primordiale

CHRONIQUE / Avec la crise de la COVID et le confinement qui s’en est suivi, beaucoup de gens sont allés se chercher un chien pour leur tenir compagnie. Plusieurs avaient peu ou pas d’expérience et se rendent compte que c’est plus de travail que prévu. Un chien, c’est demandant ! On va ici faire le tour des grandes lignes de la première année dans la vie d’un chien.

Le chiot devrait arriver chez vous autour de huit semaines. À cet âge, il n’est pas nécessairement propre et a un haut niveau d’énergie : pas un match idéal pour des débutants. Prenez votre temps, restez calme, consultez un professionnel, c’est un investissement qui vaut la peine ! Les premières semaines sont capitales, on veut le partir de la bonne manière et lui inculquer de bonnes habitudes.

De son arrivée chez vous jusqu’à environ quatre mois, votre chiot est en pleine phase de socialisation. Concrètement, il devrait voir/sentir/toucher tout ce qu’il verra dans sa vie adulte, tout ! Des humains de 0 à 77 ans, des chiens de 0 à 15 ans, toutes les espèces animales auxquelles vous avez accès et, idéalement, tout cela dans un contexte amusant pour lui/elle. Le cerveau du chiot est comme une bibliothèque, plus sa bibliothèque est pleine avant 4 mois, plus il fera un adulte sûr de lui ! L’envers de la médaille c’est qu’ils sont aussi sensibles aux grosses voix masculines et aux grosses expressions faciales, on fait attention de ne pas créer une phobie !

Après sa phase de socialisation, le chiot a une phase inverse, il sera plus craintif, il investiguera un peu plus ce qu’il ne connaît pas. Pour être sûr de ne pas vous tromper et vous retrouver avec un chiot craintif ou nerveux, considérez que la phase de socialisation dure jusqu’à un an. Si sa phase de socialisation jusqu’à quatre mois a été riche en expériences, ce sera plus facile, vous investissez dans l’avenir émotionnel de votre chien. Un chien sûr de lui est plus facile à entraîner, plus apte à bien vivre en société et beaucoup moins à risque de développer de l’agressivité.

Ensuite, tenez-vous bien, c’est l’adolescence ! Eh oui, les chiens aussi passent par là ! Dépendant du niveau de maturité de chaque chien, vous pouvez vous attendre à cette période pénible entre 6 mois et 12 mois. Un chien-ado devient amnésique : il ne se souvient plus de toutes les belles choses que vous lui avez enseignées ! Certains vont remettre en question votre autorité, d’autres sont un peu plus subtils et vont vous faire des mauvais coups en cachette. Ça vous rappelle nos ados humains? Restez calme, prenez votre temps et restez constant dans ce que vous demandez, c’est juste une mauvaise passe.

La première année est primordiale, c’est l’année payante ! Du temps, de la patience et de la constance la première année vous assurera d’avoir un chien adulte en pleine confiance et que vous serez fier de présenter à vos amis et votre famille !