Le fuyard a terminé sa course contre un poteau avant de prendre la fuite à pied en espérant semer les policiers. Il a même emprunté la rivière Yamaska, où sa course a pris fin.

Une poursuite policière se termine dans la rivière

Un jeune fuyard qui se trouvait en liberté illégale a provoqué une poursuite policière pendant laquelle il a endommagé des panneaux de signalisation et une voiture de patrouille du Service de police de Granby. Après avoir fini sa course contre un poteau, il a sauté dans la rivière Yamaska, où sa fuite a pris fin.

Une chicane entre deux personnes a été signalée aux policiers sur le coup de 11 h, dimanche. Ils se sont alors rendus à l’intersection de la rue Gill et de l’avenue du Parc pour calmer le jeu. Mais à la vue des policiers, une des personnes impliquées, un Farnhamien de 18 ans, est montée dans son véhicule et a pris la fuite. Celui-ci était recherché en vertu d’un mandat d’arrestation, car il se trouvait en liberté illégale. 

Les agents se sont alors mis à le pourchasser. Pendant sa fuite, le suspect a notamment endommagé des panneaux de signalisation routière et une voiture de patrouille. À l’intersection des rues Robinson et Cowie, le fuyard a percuté un poteau en bordure du parc Fisher. 

Déterminé à semer les policiers, le suspect a quitté son véhicule et a pris la fuite à pied. Il a fini sa course dans la rivière, près du pont de la rue Robinson. Les agents sont intervenus auprès de lui. Les paramédics l’ont pris en charge et l’ont transporté à l’hôpital de Granby pour soigner des blessures mineures. 

Après avoir obtenu son congé, il a été conduit au poste de police. Au terme de son interrogatoire, Tristan Leblanc est demeuré détenu. Des accusations de fuite, de conduite dangereuse, de délit de fuite et d’entrave au travail des policiers ont été déposées contre lui, lundi, au palais de justice de Granby. Le Tribunal a ordonné qu’il se soumette à une évaluation psychiatrique. Il doit revenir devant le juge le 30 avril.