Les citoyens sont conviés à une séance d’information, lundi, portant sur le projet de politique de communication dont veut se doter la Ville de Sutton.

Une politique pour mieux communiquer à Sutton

La communication est la solution à bien des problèmes. La Ville de Sutton l’a réalisé et présentera lundi son projet de politique de communication et le plan d’action qui s’y rattache, mis sur pied par la conseillère Lynda Graham et un groupe de citoyens.

« On réalise de plus en plus qu’on est très faible au niveau des communications, remarque le maire de Sutton, Michel Lafrance, en entrevue. On a beaucoup de demandes, on n’est pas vraiment concertés. Alors on essaie de se donner un meilleur encadrement. »

Il donne en exemple les travaux de réfection de la route 139 entre Sutton et West Brome. La Ville était en contact avec le ministère des Transports du Québec, connaissait les informations, mais ne les avait pas communiquées à la population avant qu’un article soit publié dans La Voix de l’Est, lundi dernier. De plus, lorsqu’un citoyen appelle à l’hôtel de ville pour avoir une information, le maire affirme qu’une bribe de celle-ci lui est donnée et que l’effet du bouche-à-oreille finit par la déformer.

Le maire assure que c’est important pour les employés de la Ville de rappeler les citoyens pour donner l’heure juste, même s’il s’agit d’avouer ne pas avoir encore les réponses à leurs questions.

« On fait des efforts, on fait des présentations. On filme nos séances du conseil, on fait des présentations ponctuelles et on invite d’autres organismes à le faire, souligne M. Lafrance pour montrer les progrès de la dernière année. Je pense que c’est important, on veut être à la fine pointe de la communication, selon nos moyens. »

Des moyens seront par ailleurs donnés aux employés comme aux élus et aux citoyens. « La politique dit quelque chose d’important, rapporte le directeur général de Sutton, Pierre Largy, soit la vision et la mission que la ville se donne. Ça nous guide beaucoup pour la suite, elle éclaircit les rôles et responsabilités de chacun tant pour le personnel que pour les élus et les citoyens. »

La vision place la communication bidirectionnelle et les échanges entre la Ville et ses citoyens au cœur des pratiques, peut-on lire dans le projet de politique. Il est question d’échanges ouverts et respectueux. La mission, quant à elle, engage Sutton à mettre en œuvre et assurer le suivi de son plan d’action, à développer les compétences en communication de l’organisation municipale, et de saisir et soutenir les opportunités de participation du public dans divers dossiers d’intérêt.

Le plan d’action propose plusieurs possibilités avec des délais à respecter comme le rajeunissement et la mise à jour régulière du site web, la mise en place d’un système automatisé d’alertes publiques ou encore l’installation de panneaux d’affichage.

Quant au budget alloué à l’application de la politique, il n’est pas encore précisé. « On a un petit retard dans la préparation de notre budget », fait savoir M. Largy. La présentation du budget de 2019 est prévue pour la semaine du 17 décembre.

La séance d’information pour les citoyens au sujet de la politique de communication et son plan d’action aura lieu lundi prochain, à 19 h, à l’hôtel de ville.