Mont-Sutton

Une pluie sans conséquence pour les stations de ski

Les stations de ski de la région ont connu une autre journée de pluie en une semaine. Ces précipitations liquides ne découragent toutefois pas les grands patrons des stations de Bromont, Sutton et Potton.

Les stations de ski de la région ont connu une autre journée de pluie en une semaine. Ces précipitations liquides ne découragent toutefois pas les grands patrons des stations de Bromont, Sutton et Potton.

À la station Owl’s Head, la saison a commencé beaucoup plus tardivement que ses compétitrices. Les premières pistes ont été ouvertes durant les fêtes alors que Sutton et Bromont avaient ouvert leurs portes un mois plus tôt. La raison est fort simple. La nouvelle administration voulait s’assurer que tout était sécuritaire.

« Depuis qu’on a repris possession de la montagne, on avait des remontées mécaniques qu’on voulait inspecter complètement, explique le président et directeur général, Pierre Bourdages. Puis il y a eu des travaux d’envergure cet été et cet automne et il y a probablement eu une sous-estimation de l’ampleur des travaux qui devaient être faits. Il y a des choses qui devaient être terminées pour une question de sécurité. »

Plus de travail a été nécessaire, si bien que deux remontées mécaniques sur six et six pistes sur cinquante étaient ouvertes vendredi.

Quant aux impacts de la pluie sur l’état des pistes, M. Bourdages assure qu’ils n’ont pas été majeurs. La station, tout comme les deux autres, est restée ouverte. « Avec les dameuses très performantes [NDLR: deux nouvelles dameuses ont été achetées], ça ramène les bonnes conditions rapidement. La machinerie nous permet de faire des miracles. »

Charles Désourdy ne tarit pas d’éloges envers sa machinerie à Bromont, montagne d’expériences (BME) également. Il fait valoir que les équipements de la station font en sorte que BME se démarque face à la compétition. « Le nombre de pistes et la qualité des pistes sont reconnus. Il y a de la neige partout. On ne se souhaite pas du mauvais temps, mais c’est là qu’on se démarque. »

Les cinq versants ont été ouverts vendredi. Les deux derniers versants devraient être ouverts le 5 janvier pour la nuit blanche.

La journée à Mont Sutton a été plutôt tranquille, mais les conditions de ski étaient dignes du printemps. « J’ai skié et c’était agréable, souligne Jean-Michel Ryan, président et directeur général de Mont Sutton. Samedi, on va faire une ouverture graduelle et on espère ouvrir encore plus de pistes dimanche. »

À l’altitude où se trouve la montagne, son sommet a d’ailleurs reçu de la neige.