La piste multifonctionnelle de la rue Quévillon à Granby est appréciée des marcheurs l’hiver. Le hic: elle n’est pas déneigée sur toute sa longueur.
La piste multifonctionnelle de la rue Quévillon à Granby est appréciée des marcheurs l’hiver. Le hic: elle n’est pas déneigée sur toute sa longueur.

Une pétition pour déneiger l’ensemble d’une piste multifonctionnelle

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
La piste multifonctionnelle de la rue Quévillon à Granby est appréciée des marcheurs l’hiver. Le hic: elle n’est pas déneigée sur toute sa longueur. Une pétition signée par plus de 160 citoyens du secteur a été déposée à l’hôtel de ville afin que la situation soit révisée cet hiver.

«Présentement, la piste est déneigée des rues Drummond à Versailles. Mais ça arrête là. Il manque 300 mètres. Le fait qu’elle ne soit pas déneigée ( au complet) implique que les personnes qui veulent prendre une marche doivent circuler dans la rue. Comme c’est un quartier blanc, ce n’est pas toujours sécuritaire», a souligné lors de la récente séance du conseil municipal un résidant de la rue Quévillon, Richard Frappier.

Ce dernier s’est fait porte-parole des signataires de la pétition qui proviennent des rues Quévillon et de Versailles. M. Frappier a en outre relevé que plusieurs retraités et personnes âgées habitent dans le quartier.

Selon le maire Pascal Bonin, la pétition sera acheminée au comité des travaux publics afin qu’elle soit analysée à la lumière du plan de déneigement.

«Je m’engage à l’amener (au comité). C’est sûr que 164 citoyens, c’est beaucoup de monde. En même temps, je suis content. Ça dénote un certain succès pour les pistes multifonctionnelles qu’on a faites un peu partout en ville. Quand les gens demandent à les déblayer, c’est bon signe», a-t-il réagi.

Le maire Bonin affirme que le plan de déneigement de la prochaine saison hivernale sera peaufiné au cours des prochaines semaines. La demande devrait ainsi être traitée rapidement.

«Il faut toujours penser que ce secteur-là est encore en développement. Il y a des habitations qui vont s’ajouter au cours des prochaines années. (...) Il n’y a pas de trottoir, sauf cette piste là. De là l’importance de faire le déneigement», a fait valoir le conseiller municipal du district, Jean-Luc Nappert en se réjouissant de la mobilisation citoyenne.