Jacynthe Deslauriers a lancé une pétition en ligne pour s’opposer à la hausse de salaire des élus de la Ville de Granby.

Une pétition contre la hausse de salaire des élus

Une pétition contre la hausse de salaire des élus de Granby a été lancée sur Facebook samedi par une citoyenne qui s’oppose à l’augmentation.

Jacynthe Deslauriers s’est questionnée sur la pertinence de lancer une telle pétition après avoir regardé la séance du conseil municipal de Granby de février. « Je n’étais pas certaine si ça pouvait faire changer la prise de décision des élus. »

Elle a alors consulté Jean-Luc Nappert, le seul élu qui s’oppose à la hausse de 15 % du salaire du maire et à celle de 17,5 % pour les conseillers municipaux. Le conseiller du district 2 l’a référée au département juridique de la ville, raconte-t-elle en entrevue. « Ils m’ont dit que, oui, ça pouvait changer les choses et que je pouvais me présenter à la prochaine séance du conseil avec ma pétition. Je sais que je suis tard, mais mieux vaut tard que jamais. Si on ne fait rien, rien ne va changer. »

Elle souhaite recueillir le plus de signatures possible dans un délai de deux semaines et propose aux citoyens à se rendre sur sa page Facebook pour trouver le lien Internet de la pétition.

Mme Deslauriers invite d’ailleurs les citoyens mécontents à se présenter, comme elle, à la prochaine séance du conseil, le 5 mars. « Ce n’est pas moi qui vais décider pour les citoyens s’ils veulent se mobiliser, mais plus il va y avoir de mobilisation, plus le message va être fort. »

La Granbyenne précise qu’elle n’est pas contre les augmentations de salaire des élus municipaux granbyens, mais elle trouve le pourcentage abusif. Elle ne croit pas que le maire de Granby doive nécessairement être parmi les maires les mieux payés de sa catégorie — Pascal Bonin serait alors en troisième position comparativement relativement aux salaires des maires de villes de même taille.

« On ne peut pas être juge et partie. Ce sont eux qui jugent s’ils méritent leur augmentation et ils se la votent. Et je pense qu’il devrait y avoir un maximum d’augmentation par année. »

Selon elle, 5 % de hausse salariale serait plus raisonnable.

Le nouveau règlement modifiant la rémunération des élus devrait être adopté le 5 mars, lors de la prochaine séance du conseil municipal.

La hausse, une fois adoptée, fera passer le salaire du maire Pascal Bonin de 104 160 $ à 119 784 $, allocations de dépenses incluses. Celui des conseillers passera quant à lui de 34 402 $ à 40 423 $, allocations de dépenses incluses également. Le conseil a prévu une indexation de 2 % pour les années suivantes.