Des travaux sont en cours pour aménager une passerelle qui permettra aux résidants du secteur de la rue de l’Hémérocalle­ de franchir la zone de milieux humides qui borde la piste cyclable l’Estriade.

Une nouvelle passerelle vers l’Estriade

Les résidants du développement Les jardins de l’Odyssée pourront dorénavant joindre facilement l’Estriade, à Granby. Des travaux sont en cours pour aménager une passerelle qui permettra de franchir la zone de milieux humides qui borde la piste cyclable.

Ce projet était prévu depuis environ deux ans, selon le directeur du service de la planification et de la gestion du territoire à la Ville, Benoit Carbonneau. Il avait été planifié dans le cadre de l’entente survenue avec le promoteur de l’ensemble résidentiel.

« Les demandes auprès du ministère de l’Environnement ont été plus longues que prévu. Mais on a eu l’autorisation et on devait réaliser les travaux durant la période hivernale pour ne pas détruire le milieu humide parce qu’il y a de la machinerie qui doit circuler dans cette zone », explique Benoit Carbonneau.

Concrètement, la passerelle permettra de joindre le secteur de la rue de l’Hémérocalle à la piste cyclable.

L’entente prévoit que le promoteur et la Ville partagent les coûts, en fonction de la longueur des travaux réalisés sur chacune des propriétés. « Le promoteur doit amener la passerelle jusqu’au bout de son terrain. On construit la différence après ça. La répartition est donc de 43 % pour le promoteur et 57 % pour la Ville », fait valoir le directeur du service de la planification et de la gestion du territoire.

Le coût total des travaux est évalué à 415 000 $. La facture s’élève ainsi à 178 500 $ pour le promoteur, Construction Odyssée, et à 236 500 $ pour la Ville, détaille-t-il.

Selon Benoit Carbonneau, ce type de passerelle qui enjambe un milieu humide serait la première infrastructure du genre réalisée dans le cadre d’une entente avec un promoteur. « Mais c’est déjà arrivé pour des pistes cyclables ou des chemins d’accès. Ce sont les promoteurs qui doivent les construire sur leur terrain », note-t-il.

Le lancement des travaux devrait faire des heureux. Plusieurs résidants du secteur attendaient que ce lien avec la piste cyclable prenne forme. « C’est très demandé par les citoyens. Beaucoup de gens me demandaient quand ça allait se faire. C’était dans les plans du promoteur quand on a fait l’aménagement des rues », affirme M. Carbonneau.