La Municipalité de Saint-Armand a enfin déniché une nouvelle directrice générale, soit Mme Michèle Bertrand.
La Municipalité de Saint-Armand a enfin déniché une nouvelle directrice générale, soit Mme Michèle Bertrand.

Une nouvelle directrice générale à Saint-Armand

Une véritable valse des directeurs généraux s’est déroulée à Saint-Armand depuis 2017. Après beaucoup de roulement dans la dernière année, voilà que le conseil municipal a entériné, mercredi, l’embauche d’une directrice générale et secrétaire-trésorière qui, espèrent les élus, est là pour rester.

Michèle Bertrand a déjà porté le chapeau de secrétaire-trésorière de Philipsburg, avant la fusion avec Saint-Armand, et à Saint-Armand après celle-ci. Elle a également été directrice générale à Saint-Alexandre.

La municipalité devait d’abord engager un directeur général et secrétaire-trésorier par intérim afin de prendre le temps de trouver la perle rare.

«Notre plan original était d’avoir Serge Cormier le temps de mandater la Fédération québécoise des municipalités pour nous aider ou de trouver quelqu’un par nous-mêmes à long terme, explique en entrevue la mairesse Caroline Rosetti. Finalement, Mme Bertrand s’est montrée intéressée. C’était gagnant-gagnant. Et on était content d’avoir quelqu’un de confiance qui vient du milieu municipal.»

M. Cormier avait accepté un contrat intérimaire qui n’aura duré que quelques jours. Avant lui, Louise Sisla-Héroux a été en poste de janvier à juin. Elle avait elle-même pris le relais de Martine Loiselle, qui a été à la direction générale de Saint-Armand pendant moins de deux ans. Avant Mme Loiselle, deux personnes ont occupé le poste six mois chacun.

Leur ronde mettait fin à plus de 27 ans de stabilité avec la directrice générale Jacqueline Connolly.

«Il y a eu beaucoup de conflits de personnalités avant que j’arrive à la mairie, confie Mme Rosetti, qui a été élue mairesse en août 2019 lors d’élections partielles. Mme Loiselle avait donné sa démission, c’était un choix personnel, et Mme Héroux c’est une raison personnelle aussi. C’est elle qui a donné sa démission. Je ne m’avancerai pas trop là-dessus parce qu’on se donne comme mission d’être discret au niveau des démissions, à moins d’une demande de la part de la personne.»